Ubuntu a un nouveau remix dans la famille : Unity • The Register

  • FrançaisFrançais


  • Ubuntu 22.10 est sorti, et le plus gros changement est un nouveau remix officiel : Ubuntu Unity est désormais une version officielle.

    Unity était autrefois le bureau interne d’Ubuntu, mais a été abandonné pour une interface GNOME Shell en 2017. Comme nous l’avons noté ici dans Le Reg, il a été relancé par Rudra Saraswat, un prodige de Linux âgé de 12 ans, et depuis lors, l’équipe Ubuntu Unity a postulé pour devenir une édition officielle. Après le vote, et à partir de la version 22.10, c’est à nouveau officiel.

    La version “Kinetic Kudu” est basée sur le noyau 5.19, sorti fin juillet, et la version grand public officielle utilise GNOME – en particulier, le dernier GNOME 43.

    Les différents sous-composants sous-jacents de 22.10 s’appliquent également aux différents remix : systemd 251.4, Netplan 0.105, Firefox 104, Thunderbird 102, LibreOffice 7.4, CUPS 2.4, BlueZ 5.65, NetworkManager 1.40, Mesa 22, Pipewire 0.3.57, Poppler 22.08 , PulseAudio 16 et xdg-desktop-portal 1.15.

    Gardez à l’esprit que 22.10 est une version provisoire. La règle est facile à retenir, mais apparemment pas mal de gens ne la comprennent pas. Ubuntu publie une version deux fois par an. Les rejets stables sont les plus tôt ceux dans pair années.

    “Kinetic” étant une version à court terme a plusieurs conséquences. Notamment, les utilisateurs actuels de 22.04 ne recevront pas de mise à niveau qui leur sera proposée. Il n’est pas éligible au package de support “Ubuntu Pro”. Et surtout, il n’obtiendra que neuf mois de mises à jour, ce qui signifie que 22.10 ne sera plus pris en charge à mi-chemin du cycle de vie d’Ubuntu 23.04. Cela signifie que pour continuer à recevoir des mises à jour, vous devrez ont pour passer à 23.04. Ainsi, la mise à niveau vers 22.10 signifie que vous vous engagez à l’avenir à mettre à niveau vers 23.04 et à son tour vers 23.10 également. La prochaine version stable sera la 24.04.

    Nous avons récemment examiné la version bêta de GNOME 43. Ce n’est pas très différent de la version précédente, GNOME 42, telle qu’utilisée dans l’édition actuelle de support à long terme d’Ubuntu, 22.04. Les principaux changements sont que quelques composants GNOME supplémentaires utilisent désormais Gtk 4, ce qui signifie qu’ils se fondent dans l’apparence “Adwaita” désormais obligatoire. Il y a pire : c’est l’un des ordinateurs de bureau Linux les plus aboutis.

    Comme d’habitude, plusieurs autres bureaux sont disponibles si vous le souhaitez : Kubuntu 22.10, avec KDE Plasma 5.25 ; Lubuntu, avec LXQt 1.1.0 ; Xubuntu 22.10, avec Xfce 4.17 ; Ubuntu Budgie 22.10, avec Budgie 10.6.4 ; Ubuntu MATE 22.10, avec MATE 1.26.1 plus quelques fonctionnalités rétroportées à partir de MATE 1.27 ; et Ubuntu Kylin. Il y a aussi Ubuntu Studio 22.10, pour les créateurs de médias, qui utilise maintenant KDE Plasma et a toujours le serveur audio JACK.

    Et le nouveau frère, Ubuntu Unity, avec la version 7.6 du bureau Unity. Pour ceux qui ont aimé le bureau plutôt semblable à macOS d’Unity, avec une barre de menus globale et un dock, c’est un retour bienvenu. Comme la version autonome précédente, Ubuntu Unity est livré avec le support Flatpak préinstallé ainsi que Snap, et dispose de la version habituelle de Firefox sous Ubuntu Snap. Si vous souhaitez que votre navigateur s’intègre à la barre de menus de Unity, nous vous suggérons d’installer Firefox fork Waterfox, qui le fait de manière impeccable. ®

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *