La division des communautés sur Twitch

  • FrançaisFrançais

  • Au delà des phrases toute faites pour parler de la division de communautés sur Twitch, le clash actuel montre surtout la fracture en France entre ceux des banlieues et ceux des classes moyennes et bourgeoises.


    Récemment, on nous dit que le Twitch français s’est divisé en plusieurs blocs. Evidemment, la majorité des streameurs s’en foutent puisqu’ils sont des prolos, ne gagnant même pas 100 dollars par mois. Cette division concerne surtout le haut du tableau, les gros se partageant un cadeau de plus en plus réduit.

    On peut parler de fractures générationnelles ou d’âges, mais fondamentalement, c’est une fracture entre les banlieusards et ceux de la classe moyenne et bourgeoise. Cette dernière représentait ceux qu’on appelle la soirée du lundi avec JDG, Antoine Daniel, Zerator, Florence, etc tandis que de l’autre coté, on a la Kcorp et d’autres maghrébins associés comme Amine et Billy.

    Les banlieusards sont communautaristes par nature, ils ont compris que cela ne servait à rien de jouer le jeu des autres, car les règles sont pipés d’avance. Ils se sont coagulés autour de leur identité, de leur culture et leur propres références et cela donne une scission qui saute aux yeux, mais que personne ne veut admettre à cause de la bienpensance. J’avais parlé à une époque en me demandant si Twitch ne reproduit pas la même alliance qu’on voit au sommet du pouvoir, la bourgeoisie alliée au lumpenprolétariat.

    Et pendant un temps, cela avait marché comme le démontre des événements comme le Z Event 2021. On avait eu l’occasion de voir de belles choses, mais on s’est rendu compte à quel point cette alliance est factice vu comment le Z Event 2022 a explosé en plein vol. Et c’est normal vu le communautarisme prédominant chez les banlieusards, une fois qu’ils étaient au sommet, alors ils n’avaient plus besoin des autres. Et ces derniers ont été délaissés.

    Twitch reste un épiphénomène, mais même dans ce petit sac de vipères, on peut voir la fracture qui plombe la société française dans son ensemble. Pour s’en rendre compte, regardez le nombre de français de “souche” chez la Kcorps et ceux dans l’autre camp…

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *