Maya Vander parle de son chagrin après la mortinaissance de son fils

  • FrançaisFrançais



  • E! : Comment en avez-vous parlé à vos enfants ?

    MV : Ma fille ne comprend pas parce qu’elle a un an et demi. Mon fils, il ne comprend pas tout à fait. Mais quand il voit mon mari et moi, quand on pleure, il nous dit : « Ne dis rien, maman » et ça me brise encore plus le cœur. Il ne m’a pas demandé : “Où est le bébé ?” parce que je pense qu’il ne comprend pas. Je pense qu’une fois qu’ils ont compris, je leur dirais toujours qu’ils avaient un frère. Ils connaîtront l’histoire.

    E! : Quel genre de ressources avez-vous trouvé en termes de système de soutien ?

    MV : J’aimerais pouvoir être une personne forte et tout effacer, mais ce n’est tout simplement pas le cas. Les gens connaissent ma grossesse à cause de l’émission, donc beaucoup de femmes me contactent. Ils m’envoient des mails. Ils partagent leurs histoires. Cela m’aide à lire, et surtout beaucoup d’entre elles ont eu un accouchement réussi et un bébé après. C’est quelque chose que j’aimerais vraiment avoir : j’aimerais vraiment avoir un autre bébé et avoir une belle et douce expérience à la fin.

    E! : Comment vos camarades de casting ont-ils été là pour vous soutenir ?

    MV : Ils me surveillent toujours. Ils m’envoient un texto. Ils font ce qu’ils peuvent pour soutenir. Je pense qu’ils étaient tous choqués et très, très tristes pour moi, et ils m’ont tout simplement beaucoup soutenu. Très très douce. Tous.

    E! : Qu’est-ce que tu veux partager avec les autres ?

    MV : Je voulais juste dire que je suis très reconnaissant envers tous nos amis et notre système de soutien. Nous avons reçu beaucoup d’amour et c’est juste agréable de savoir que les gens se soucient de nous et qu’ils essaient d’être forts pour nous. J’apprécie toute votre aide. À toutes les femmes qui vivent la même chose, ce n’est pas de leur faute et juste d’être fortes.

    (Cette interview a été éditée et condensée pour plus de clarté.)

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.