Passeport COVID-19 obligatoire pour accéder aux restaurants suisses, espaces intérieurs pour touristes

  • FrançaisFrançais


  • Les autorités suisses ont annoncé qu’à partir du 13 septembre, le certificat COVID-19 sera obligatoire pour toutes les personnes de plus de 16 ans, y compris les touristes, qui souhaitent accéder aux espaces intérieurs des restaurants, des installations culturelles et de loisirs et à plusieurs autres événements.

    La décision a été prise par le Conseil fédéral lors de sa séance du 8 septembre et restera en vigueur jusqu’au 24 janvier 2022, rapporte SchengenVisaInfo.com.

    « Sur la base de la situation générale, le Conseil fédéral a décidé d’étendre l’exigence du certificat aux personnes âgées de 16 ans et plus. Ceci afin d’éviter que les hôpitaux ne soient surchargés. Il faudra attendre deux à trois semaines pour que cette mesure ait un impact sur la situation dans les hôpitaux », indique le communiqué du Conseil fédéral.

    Sur la base d’un communiqué de presse publié par le Conseil fédéral suisse, à partir de lundi, le certificat sera requis pour accéder aux espaces intérieurs, tels que les restaurants, bars, théâtres, concerts, cinémas et autres événements privés.

    Par conséquent, toutes les personnes pouvant prouver qu’elles ont été complètement vaccinées contre le COVID-19, guéries de la maladie, ou celles qui ont récemment été testées négatives pourront fréquenter des lieux indoor et plusieurs activités en Suisse sans être soumises à des restrictions.

    L’accès aux activités culturelles et de loisirs telles que les zoos, les bibliothèques, les musées, les centres de remise en forme, les parcs aquatiques, les piscines et les casinos sera également limité aux seuls titulaires d’un certificat COVID-19. De plus, le certificat sera également obligatoire pour ceux qui souhaitent accéder aux activités sportives et culturelles en salle.

    Néanmoins, il a été souligné que certaines exemptions s’appliqueront. Le Conseil a déclaré qu’en matière de protection des droits humains fondamentaux, les cérémonies religieuses, les groupes d’entraide et les événements politiques réunissant jusqu’à 50 personnes sont exemptés de la règle du certificat.

    De plus, il a été souligné que ceux qui ne respectent pas les règles fixées par les autorités suisses s’exposent à une amende de 92 € (100 CHF).

    « Les établissements et les organisateurs d’événements qui ne respectent pas l’exigence de certificat peuvent être condamnés à une amende ou même fermés. Les cantons sont responsables du contrôle de la conformité », a ajouté le Conseil.

    Outre la décision sur le certificat COVID-19, le Conseil a également abordé la question des certificats de ceux qui ont été vaccinés à l’étranger. Il a été dit que toute personne ayant été vaccinée avec un vaccin approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA) serait en mesure d’obtenir un certificat COVID suisse.

    Auparavant, il avait été signalé qu’à l’exception de la Suisse, plusieurs pays de l’UE avaient déjà rendu obligatoire le passeport santé COVID-19.

    Le passeport post COVID-19 obligatoire pour accéder aux restaurants suisses, espaces intérieurs pour touristes est apparu en premier sur Travel And Tour World.

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *