Marché des croisières en difficulté dans le monde | .TR

  • FrançaisFrançais



  • Avant la crise sanitaire, les navires de croisière transportaient chaque année des centaines et des centaines de milliers de passagers. Le marché de la croisière a été particulièrement porteur, mais c’est aussi celui qui, avec la montagne et les grands parcs d’attractions, a le plus souffert.

    En pleine pandémie de Covid, il n’était pas question d’entasser des milliers de personnes dans un espace clos qui pourrait se transformer en épidémie. Et personne ne voulait voyager à l’étranger ou rester coincé pendant des semaines sur un navire. La bonne nouvelle est que l’industrie des croisières commence à se redresser.

    Le redémarrage a lieu, mais lentement. En effet, il est plus compliqué de redémarrer un paquebot que de rouvrir des chambres d’hôtel. Il aurait fallu planifier et commencer à vendre des sièges il y a des mois, mais les entreprises manquaient de visibilité. Ils retournent donc à l’eau avec beaucoup moins de navires, aux capacités encore limitées et aux contraintes sanitaires pénalisantes.

    L’industrie des croisières reste très dynamique. Avant la crise, il y avait déjà 30 millions de personnes qui partaient sur un bateau par an. C’est à la fois beaucoup et peu. Il ne représente que 2% du marché touristique mondial et il existe de réelles réserves de croissance en Europe et surtout en Asie. Même si le client doit payer des extras dans les bars et casinos du navire, le forfait voyage tout compris reste très attractif. D’autant qu’il y a des croisières pour tous les goûts, allant du peu populaire au très haut de gamme.

    Dans une large mesure, le marché des croisières se concentre sur les personnes âgées qui ont été attirées par les croisières. La population mondiale vieillit et son pouvoir d’achat augmente, tout comme ses jours de vacances. C’est bon pour le marché de la croisière, qui n’a peur que d’une chose : une nouvelle vague de Covid.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *