L’industrie du tourisme thaïlandaise s’efforce de se relancer après la pandémie

  • FrançaisFrançais



  • Plus d’un an et demi depuis que la pandémie de Covid-19 a éclaté, l’industrie du tourisme thaïlandaise a désormais du mal à survivre.

    Il essaie de passer du tourisme de masse pour attirer plus de visiteurs de qualité.

    Le pays a reçu quelque 40 millions de visiteurs internationaux en 2019, et leur nombre est tombé à seulement 6,7 millions en 2020.

    Pour 2021, l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) a prédit que même dans le meilleur des cas, il n’y aurait qu’environ 1 à 2 millions de touristes étrangers visitant le pays.

    Certains pensaient que ce chiffre était encore trop optimiste compte tenu du taux de vaccination actuel et du nombre croissant de cas quotidiens dans le pays.

    Le tourisme haut de gamme a toujours été un objectif ambitieux pour la Thaïlande.

    Les autorités estiment désormais que la Thaïlande doit utiliser la pandémie comme catalyseur pour rénover l’industrie.

    C’est la seule façon pour le secteur de survivre et de traverser la crise.

    La stratégie de relance du tourisme du gouvernement consiste à cibler les gros dépensiers qui recherchent la confidentialité et la distanciation sociale pendant leurs séjours, en particulier pendant et après le monde de Covid-19.

    Le ministre du Tourisme, Phiphat Ratchakitprakarn, a déclaré, ajoutant que le secteur tenterait d’attirer des voyageurs haut de gamme plutôt qu’un grand nombre de visiteurs.

    Cela contraste avec ce sur quoi ils se sont appuyés dans le passé.

    Phiphat a déclaré que des voyages de qualité aideront également à résoudre les problèmes qui existaient déjà avant la pandémie.

    Les problèmes incluent la surpopulation sur les plages et les temples et d’autres impacts environnementaux.

    Il est vital que la Thaïlande réinitialise tout son système touristique, a-t-il déclaré.

    Plusieurs experts et opérateurs du secteur ont également tenté de promouvoir des segmentations touristiques plus spécifiques telles que le médical et le bien-être, le sport et l’alimentation, ou les voyages ultra-luxe.

    Le 1er juillet, l’île de villégiature thaïlandaise de Phuket a lancé un programme de bac à sable permettant aux touristes étrangers vaccinés en provenance de pays à risque faible et moyen de visiter l’île sans subir une quarantaine de deux semaines.

    L’industrie du tourisme post-thaï s’efforce de se relancer après l’apparition de la pandémie sur Travel And Tour World.

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *