Le vol des Chagos Islanders pour passeport 50 ans après leur expulsion par la Grande-Bretagne

  • FrançaisFrançais



  • Publié le : jeudi 23 décembre 2021

    Un demi-siècle après que le Royaume-Uni les a expulsés de force de leurs îles, les Chagossiens se battent toujours pour la citoyenneté britannique.

    Les habitants des îles Chagos – un archipel d’une soixantaine d’îles dans l’océan Indien, situé à près de 6 000 milles de l’Angleterre – ont été expulsés de leur patrie entre la fin des années 1960 et 1973 pour faire place à une base militaire américaine sur Diego Garcia, le le plus grand de ses atolls. Initialement envoyés à Maurice et aux Seychelles, les anciens habitants et leurs descendants ne sont pas autorisés à y retourner définitivement.

    Pour cette raison, la diaspora chagossienne s’étend désormais de Port Louis à Crawley. Dans leur exil, les personnes nées sur les îles, ainsi que leurs descendants, militent pour leur droit au retour et, à plus court terme, pour une vie sûre au Royaume-Uni.

    Mais en vertu des règles du ministère de l’Intérieur introduites en 2002, tous les enfants et petits-enfants des expulsés ne sont pas admissibles à la citoyenneté britannique d’outre-mer, ce qui constituerait une étape vers l’obtention d’un passeport britannique. En conséquence, les familles continuent de souffrir de la douleur de la séparation.

    Cela a eu un effet profond sur des personnes comme Frankie Bontemps, 52 ans, dont les parents sont tous deux nés dans les îles Chagos, connues au Royaume-Uni comme le territoire britannique de l’océan Indien.

    L’employé du NHS, un résident de Crawley comme plusieurs milliers d’autres Chagossiens, a deux sœurs aînées qui ne peuvent pas déménager en Angleterre depuis Maurice. Huit des neuf enfants de sa tante sont également exclus du Royaume-Uni. Il y a des centaines d’autres personnes dans une position similaire à eux, a-t-il déclaré.

    Bontemps, qui a aidé à fonder le groupe communautaire Chagossian Voices, a expliqué le caractère arbitraire du système d’immigration britannique envers les Chagossiens en soulignant sa propre chance.

    Articles Similaires

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.