Le conseil de Telluride discute des responsabilités de l’office du tourisme

  • FrançaisFrançais



  • Publié le : jeudi 24 mars 2022

    Le conseil municipal de Telluride a tenu une séance de travail concernant son accord intergouvernemental avec Marketing Telluride Inc, également connu sous le nom de Telluride Tourism Board, et l’étendue des services pour l’organisation mardi matin lors de sa réunion régulière.

    Des discussions sur le rôle de l’office du tourisme ont eu lieu depuis le début de la pandémie. Mountain Village a récemment résilié son accord avec l’office du tourisme en décembre 2021. Les responsables de Telluride aimeraient voir plus de transparence de la part de l’office du tourisme, y compris où l’argent est dépensé et sur quoi. Telluride finance actuellement l’office du tourisme à travers 74% des frais de construction et d’entreprise.

    Outre l’étendue des services, le montant d’argent que l’office du tourisme reçoit de la ville a également été discuté mardi.

    « Le tourisme durable est le nouveau terme à la mode dans tout l’État et certainement localement. Nous en parlons depuis avant 2020. Cependant, je ne pense pas que nous puissions complètement dissocier cela de la question du financement. Ils vont de pair », a déclaré le maire DeLanie Young, ajoutant qu’il y aura plus de conversations sur l’étendue des services et le rôle de l’office du tourisme.

    Elle a expliqué que les responsables du gouvernement local, y compris ceux du comté de San Miguel, s’étaient déjà rencontrés et avaient décrit plusieurs changements suggérés dans la relation entre l’office du tourisme et ses principales entités de financement.

    «Une partie des préoccupations du passé qui revenaient régulièrement était la transparence, le manque d’informations. Nous recevions des mises à jour, mais ce n’était pas nécessairement ce que nous voulions voir ou ce que nous avions besoin de voir. Il peut également y avoir eu des désaccords sur la façon dont les choses étaient commercialisées, ou sur l’endroit où elles étaient commercialisées, à qui », a déclaré Young. “Mais je pense que l’une des choses qui a le plus atteint le sommet était d’avoir un siège au conseil d’administration. En tant que principal bailleur de fonds de l’organisation, on craignait que le conseil ne représente pas les principaux bailleurs de fonds.

    Plusieurs membres du conseil, dont Geneva Shaunette, ont exprimé le désir de voir les états financiers récents de l’office du tourisme, y compris les budgets et les dépenses des trois dernières années.

    “J’ai l’impression que nous sommes un peu dans une situation de poule et d’œuf en ce moment. Pour moi, il est vraiment important de voir une gamme de services clairement définis et quels sont les coûts pour ceux-ci », a-t-elle déclaré.

    Meehan Fee, membre du conseil, a suggéré que des contrats de cinq ans entre la ville et l’office du tourisme avancent, afin que les responsables puissent revoir l’accord et suivre son retour sur investissement plus régulièrement.

    «Je pense que c’est une très, très grande conversation parce que c’est toute l’économie de toute notre communauté, toute notre destination. C’est une grande conversation qu’il faut avoir. Il y a une transparence importante qui doit être partagée avec nous de la part de l’office du tourisme. Certaines des choses dont on a parlé doivent être réglées et doivent être réglées immédiatement. Mais je pense que cela va être une conversation beaucoup plus importante, et je veux m’assurer que nous ne faisons pas sortir le train de la voie pendant que nous faisons cela », a-t-elle déclaré.

    Fee a ajouté qu’une «composante de gestion de la destination» devrait également être envisagée.

    «Nous devons être en mesure de gérer les visiteurs que nous recevons ici pour le public visiteur et nos habitants, surtout. Nous devons nous assurer que nous ne voyons pas cette compression du stress que nous avons constatée au cours des deux derniers étés dans notre communauté locale, car ce n’est pas la communauté que nous voulons diriger », a-t-elle déclaré.

    Dan Jansen, l’actuel président de l’office du tourisme, a déclaré qu’il avait déjà eu des discussions avec des membres du conseil au sujet des finances de l’organisation.

    « Nous sommes heureux de partager les budgets. Certains d’entre vous sont venus dans nos bureaux et nous vous avons montré combien nous dépensons en fournitures de bureau. Vous pouvez tout voir. Nous sommes heureux de le partager. Il n’y a rien à cacher ici », a-t-il déclaré.

    Avant la fin de la séance de travail du matin, les membres du conseil ont convenu à l’unanimité d’inclure plusieurs composantes dans le nouveau périmètre de services, qui n’a pas été officiellement achevé ni voté mardi. Les responsables aimeraient avoir deux sièges à l’office du tourisme, des réunions ouvertes au public, pour que l’office du tourisme reste une entité apolitique et fonctionne sur un cycle contractuel de cinq ans.

    Articles Similaires

    Étiquettes : Conseil municipal de Telluride

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.