Le certificat vert numérique devrait relancer le tourisme

  • FrançaisFrançais



  • Bien qu’il semble que la pandémie de COVID-19 soit quelque peu sous contrôle en Europe, il n’y a toujours pas de date pour la fin de la crise sanitaire mondiale. Cependant, l’économie continue d’avancer et, après un an d’arrêt en raison de verrouillages et de restrictions, l’industrie du tourisme commence à voir une lumière au bout du tunnel – grâce au certificat vert numérique.

    Le «certificat vert numérique», une sorte de passeport sanitaire gratuit et universel, est en cours d’élaboration dans l’Union européenne et devrait être pleinement mis en œuvre d’ici juin. Selon les autorités de l’UE, dans sa première phase de mise en œuvre, il ne sera disponible que pour les pays membres de l’UE, mais il devrait s’étendre aux pays en dehors de l’espace Schengen.

    Le certificat est-il le même qu’un passeport de vaccin?

    D’après les autorités, il ne s’agit que d’un certificat et non d’un «passeport Covid». Le nom est important, car il espère éviter la discrimination entre ceux qui le portent et ceux qui ne le portent pas.

    Cette décision intervient après que l’administration Biden aux États-Unis a décidé de ne pas mettre en œuvre un passeport vaccinal ou tout autre document fédéral garantissant que ceux qui le détiennent ont été vaccinés. Cependant, les entreprises privées qui souhaitent offrir des certificats de vaccination pour faciliter des événements et des rassemblements de masse sont autorisées à le faire.

    Quel est le but?

    Le certificat vert numérique est un document qui n’accorde ni ne refuse de droits. Il facilite simplement les déplacements au sein de l’Union européenne et, dans le cas de l’Espagne, permettra aux touristes et voyageurs d’être accueillis tout en respectant les mesures de sécurité. Contrairement aux États-Unis, le certificat vert numérique conçu par l’UE n’est pas destiné à assister à des événements et autres grands rassemblements.

    Cela signifie que l’utilisation de ce document est limitée pour faciliter les voyages internationaux, mais ce ne sera pas une raison pour refuser l’entrée aux voyageurs des pays de l’UE. De même, sa période de validité dépendra de la durée de l’urgence sanitaire.

    Quelles informations contient-il?

    Le certificat vert numérique contiendra:

    • Nom complet, date de naissance, numéro du document d’identification et date de délivrance.
    • Que la personne a été vaccinée contre le COVID-19.
    • Que la personne s’est rétablie de la maladie et a (ou n’a pas) produit d’anticorps.
    • Que la personne a été testée négative pour la maladie. Cela comprend les tests RT-PCR, les tests rapides et les tests antigéniques.

    Si vous vous inquiétez de la confidentialité des données, vous ne devriez pas l’être. Aucune des informations contenues dans le certificat vert numérique ne sera conservée par une autorité compétente d’un État européen. Ils sont gérés uniquement et exclusivement pour confirmer l’identité et l’état de santé de la personne qui détient le document.

    LE CERTIFICAT VERT NUMÉRIQUE DE L'EUROPE DEVRAIT AUGMENTER LE NOMBRE DE VOYAGES

    FAQ sur le certificat vert numérique

    Les certificats verts numériques peuvent être émis physiquement ou numériquement. Les deux formulaires comprendront un code QR avec toutes les informations contenues dans le document, un identifiant unique et une signature numérique garantissant son authenticité.

    Combien ça coûte?

    Le document est entièrement gratuit et publié dans la langue officielle de l’État qui l’accorde, l’anglais étant la langue commune.

    Dans quels pays les personnes peuvent-elles voyager avec le certificat?

    Dans un premier temps, le certificat permettra de voyager dans tous les États membres de l’Union européenne et en Islande, en Norvège, en Suisse et au Liechtenstein. Le document sera délivré aux citoyens et à leurs familles et résidents ayant un statut juridique, indépendamment de leur nationalité ou de leur lieu d’origine.

    Quand entrera-t-il en vigueur?

    L’objectif est que le Digital Green Certificate soit disponible avant le début de l’été. La résolution a déjà été adoptée par le Parlement européen. Les autorités compétentes travaillent en accord avec le Digital Health Network pour s’assurer que sa mise en œuvre est correcte et efficace.

    Est-ce obligatoire?

    Non, le certificat vert numérique est destiné à donner l’autorisation à ceux qui souhaitent voyager dans l’espace Schengen, mais à aucun moment, il ne sera une condition d’entrée dans un pays ni ne pourra être utilisé comme excuse pour une discrimination à l’encontre de ceux qui n’ont pas encore reçu le vaccin.

    Il ne fait aucun doute que toute l’industrie du voyage attend le Digital Green Certificate avec beaucoup d’attentes. Si le certificat s’avère comme prévu, cela pourrait signifier un regain de puissance pour une industrie qui a enregistré des millions de pertes depuis l’année dernière en raison de la pandémie COVID-19.

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *