La Nouvelle-Zélande s’apprête à imposer la vaccination avant la réouverture de Travel And Tour World

  • FrançaisFrançais



  • Publié le : mercredi 6 octobre 2021

    La Nouvelle-Zélande a décidé d’introduire un vaccin obligatoire pour les voyageurs internationaux le mois prochain. Le pays exigera que les non-citoyens soient complètement vaccinés pour entrer dans le pays, à partir du 1er novembre.

    Cependant, les enfants de moins de 17 ans, les citoyens néo-zélandais et les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales sont exemptés des restrictions. En revanche, Auckland n’a pas prévu de rouvrir ses frontières à la plupart des voyages internationaux avant au moins 2022.

    Initialement, la nouvelle règle ne s’appliquera qu’à un nombre limité de voyageurs. Les voyages sont restés sévèrement limités dans le pays depuis mars 2020, ceux qui ne sont pas des résidents ou des citoyens ayant besoin d’un « objectif essentiel » pour entrer.

    La plupart des voyageurs devront toujours effectuer une période de quarantaine de 14 jours à leur arrivée le mois prochain et présenter un test de coronavirus négatif dans les 72 heures suivant leur premier vol international.

    Le ministre néo-zélandais de la réponse au COVID-19, Chris Hipkins, a déclaré dans un communiqué que la plupart des visiteurs sont déjà vaccinés, mais le mandat vise à fournir une couche de protection supplémentaire à la frontière. Il a mentionné que même un seul cas présente un risque.

    Il a en outre déclaré que des taux de vaccination élevés et généralisés signifieraient plus de libertés, moins de restrictions et la confiance quotidienne qu’apporte la protection contre le virus. Air New Zealand a également annoncé qu’à partir de février 2022, tous les passagers prenant le transporteur devront être entièrement vaccinés.

    Le PDG d’Air New Zealand, Greg Foran, a déclaré qu’imposer la vaccination sur nos vols internationaux donnerait aux clients et aux employés la tranquillité d’esprit que tout le monde à bord répond aux mêmes exigences de santé qu’eux. Il a également mentionné que certaines personnes pourraient ne pas être d’accord avec cette décision, mais a déclaré que ce serait la bonne chose à faire pour protéger les personnes, les clients et la communauté néo-zélandaise au sens large.

    Les conditions d’entrée devraient s’assouplir l’année prochaine alors que le pays rouvrira ses frontières aux pays «à faible risque». Le moment exact de la réouverture n’est pas clair et la Nouvelle-Zélande n’a pas encore publié de liste de pays qu’elle considère à faible risque. Le Premier ministre Jacinda Ardern a déclaré dans un communiqué que l’objectif ultime du pays était de permettre à tous les voyageurs vaccinés de voyager sans quarantaine.

    Articles Similaires

    Tags : Coronavirus, Covid-19, nouvelle-zélande, tourisme néo-zélandais

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *