La Chine annonce de nouvelles restrictions de voyage au milieu d’une nouvelle augmentation des cas de COVID-19Travel And Tour World

  • FrançaisFrançais



  • Publié le : lundi 2 août 2021

    La Chine a confiné des millions de personnes chez elles alors que le pays a introduit des tests de masse et de nouvelles restrictions de voyage après avoir signalé la plus grande épidémie de coronavirus depuis des mois. Lundi, la Chine a été témoin d’une épidémie de la variante Delta à propagation rapide avec 55 nouveaux cas dans 20 villes et plus d’une douzaine de provinces.

    Les gouvernements locaux des grandes villes, dont Pékin, ont testé des millions d’habitants, tout en empêchant l’accès aux complexes résidentiels et en plaçant les contacts étroits en quarantaine. La ville centrale de Zhuzhou, dans la province du Hunan, a ordonné à plus de 1,2 million d’habitants de rester chez eux sous un strict confinement pendant les trois prochains jours tout en menant une campagne de tests et de vaccination dans toute la ville.

    Pékin avait précédemment réussi à ramener les cas nationaux à pratiquement zéro après que le coronavirus est apparu pour la première fois à Wuhan fin 2019 et a aidé son économie à rebondir. Cependant, la dernière épidémie, liée à un cluster à Nanjing où neuf nettoyeurs d’un aéroport international ont été testés positifs le 20 juillet, a menacé le succès avec plus de 360 ​​cas nationaux signalés au cours des deux dernières semaines.

    Dans la destination touristique de Zhangjiajie, près de Zhuzhou, une épidémie s’est propagée le mois dernier parmi les clients du théâtre qui ont ensuite ramené le virus chez eux à travers le pays. Vendredi, Zhangjiajie a enfermé les 1,5 million d’habitants et les autorités recherchent toujours de toute urgence des personnes ayant récemment voyagé depuis Nanjing ou Zhangjiajie. Tous les touristes ont été priés de ne pas se rendre dans les zones où des cas ont été trouvés.

    D’un autre côté, Pékin a interdit aux touristes d’entrer dans la capitale pendant la haute saison des vacances d’été. A partir de maintenant, seuls les voyageurs essentiels avec des tests d’acide nucléique négatifs sont autorisés à entrer après la découverte d’une poignée de cas parmi les résidents qui étaient revenus de Zhangjiajie. Dimanche, de hauts responsables de la ville ont demandé aux habitants de ne pas quitter la capitale sauf en cas d’absolue nécessité.

    Le district de Changping, dans la capitale, a également enfermé 41 000 personnes dans neuf quartiers résidentiels la semaine dernière. La destination touristique populaire de Hainan ainsi que la province du Henan ravagée par les inondations ont également signalé de nouveaux cas, selon les autorités sanitaires nationales.

    Les autorités s’efforcent également de suivre les personnes qui ont récemment voyagé depuis Nanjing ou Zhangjiajie. La ville touristique de la province du Hunan a fermé toutes les attractions touristiques et verrouillé les 1,5 million d’habitants et fermé toutes les attractions touristiques. Les autorités ont également signalé de nouveaux cas sur l’île de Hainan ainsi que dans les provinces du Ningxia et du Shandong.

    Le pays est également aux prises avec une augmentation distincte des cas dans la ville ravagée par les inondations de Zhengzhou, dans la province du Henan, après que deux nettoyeurs d’un hôpital traitant des patients atteints de coronavirus en provenance de l’étranger se soient révélés positifs. Près de 27 cas transmis localement ont été détectés dans la ville, les autorités ayant ordonné dimanche des tests de masse sur les 10 millions d’habitants.

    La dernière épidémie de COVID-19 est géographiquement la plus importante à avoir frappé la Chine depuis plusieurs mois après que le pays a lutté avec succès contre la pandémie l’année dernière. La variante Delta à propagation rapide a éclaté pour la première fois à l’aéroport de Nanjing, dans la province orientale du Jiangsu, le mois dernier. Les autorités ont déjà effectué trois séries de tests sur les 9,2 millions d’habitants de la ville et placé des centaines de milliers de personnes en détention, dans le but de freiner l’épidémie.

    Feng Zijian, virologue, Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, a déclaré dans un communiqué que la protection du vaccin COVID contre la variante Delta a peut-être quelque peu diminué, mais que le vaccin actuel a toujours un bon effet préventif et protecteur contre la variante Delta. La Chine a administré plus de 1,6 milliard de doses de vaccin jusqu’à présent vendredi, selon la Commission nationale de la santé (NHC) de Pékin.


    (Pas comme pour le moment)

    Articles Similaires

    Tags : Chine, tourisme chinois, Coronavirus, Covid-19

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *