Hong Kong et Singapour rouvrent leurs frontières exemptant les voyageurs des restrictions strictes du COVID-19

  • FrançaisFrançais


  • Publié le: vendredi 16 octobre 2020

    C’est pour la première fois en sept mois, les pays les plus populaires d’Asie du Sud, Hong Kong et Singapour, ouvriront leurs frontières les uns pour les autres en exemptant les voyageurs des restrictions mortelles strictes du COVID-19.

    En créant un pacte de voyage, les deux grands centres financiers d’Asie visent à atténuer les difficultés de voyage des résidents des deux pays et des étrangers en visite, avec ce que les deux gouvernements prétendent être la «première» bulle de voyage réciproque au monde.

    Le secrétaire au Commerce de Hong Kong, Edward Yau, et le ministre des Transports de Singapour, Ong Ye Kung, ont publié une déclaration commune indiquant que les voyageurs sous le régime n’auraient qu’à présenter un résultat négatif au test Covid-19 pour être autorisés à voyager librement sur des vols dédiés. Cependant, les détails du programme, y compris la date de lancement, doivent encore être précisés dans les semaines à venir.

    Hong Kong a interdit à tous les non-résidents d’entrer à ses frontières en mars lorsqu’elle a commencé à voir les premiers cas d’épidémie de coronavirus. Les résidents de la Chine continentale et de Macao ont également dû se mettre en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée. La ville a depuis signalé 5 213 infections et 105 décès à ce jour.

    Le pacte avec Singapour est la première tentative de Hong Kong de créer une bulle de voyage alors que les cas de Covid-19 commencent à tomber. Cependant, Singapour est allé plus loin, en assouplissant les restrictions pour les voyages d’affaires et officiels essentiels pour une liste de pays dont la Chine, le Japon et la Corée du Sud. Singapour a également fermé ses frontières en mars et compte 57 889 cas confirmés et 28 décès à ce jour. Les deux villes ont réussi à maîtriser leur épidémie de coronavirus grâce à la baisse des infections locales.

    L’Australie et la Nouvelle-Zélande ont également convenu de plans pour une bulle de voyage à partir de cette semaine, mais l’arrangement n’est pas réciproque, les voyages sans quarantaine n’étant autorisés que pour ceux qui voyagent en Australie depuis la Nouvelle-Zélande et non le visa versa.


    (Pas comme encore)

    Articles Similaires

    Tags: Asie, Hong Kong, Singapour

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *