Hong Kong assouplit les restrictions strictes du COVID-19 à partir d’avril

  • FrançaisFrançais



  • Publié le : mardi 22 mars 2022

    Hong Kong a prévu d’assouplir certaines restrictions liées au COVID-19 le mois prochain, notamment la levée de l’interdiction des vols en provenance de neuf pays, la réduction de la période de quarantaine des hôtels et la réouverture des écoles. Cette décision intervient alors même que la région continue de lutter contre la variante Omicron du coronavirus.

    La directrice générale Carrie Lam a annoncé la décision lundi. Elle a déclaré qu’en vertu des nouvelles règles, le temps de quarantaine des hôtels pour les voyageurs entrants avec des résultats de test Covid-19 négatifs serait réduit de deux semaines à une semaine.

    Les nouvelles mesures, qui devraient entrer en vigueur le 1er avril, devraient susciter de vives critiques de la part des habitants qui sont de plus en plus frustrés par certaines des restrictions strictes mises en place depuis près de deux ans, depuis le début de la pandémie.

    Les mesures devaient auparavant rester en place jusqu’au 20 avril, mais Mme Lam a annoncé que l’interdiction des vols en provenance des États-Unis, de la Grande-Bretagne, du Canada, de l’Inde, du Népal, de la France, de l’Australie, des Philippines et du Pakistan serait levée à partir du 1er avril, tandis que les cours en présentiel reprendraient à partir du 19 avril.

    De nombreuses avenues publiques, y compris des installations sportives, rouvriront au cours de la troisième semaine d’avril, a-t-elle déclaré, ajoutant que d’autres mesures de distanciation sociale telles que la limitation du nombre de convives dans les restaurants et la fermeture de bars, de gymnases et de salons de massage seraient assouplies. par phases à partir du 21 avril.

    Mme Lam a ajouté que les projets de tests obligatoires de Covid-19 pour toute la ville seraient suspendus. Son annonce est intervenue un jour après qu’elle a reconnu que la tolérance de la ville aux restrictions pandémiques « s’estompait ».

    Dans le but de contenir la pandémie, Hong Kong a mis en œuvre certaines des règles les plus strictes en matière de pandémie, isolant efficacement la ville depuis 2020. Connue comme le centre financier mondial, la ville a connu un exode d’entreprises et de talents étrangers en raison des mesures strictes de contrôle aux frontières.

    Il y a plus de 54 000 personnes qui ont quitté Hong Kong en mars, tandis que 71 000 en février et près de 17 000 ont quitté la ville en décembre avant la cinquième vague de la pandémie. Les fermetures généralisées ont également eu une incidence sur la santé mentale des résidents.

    Articles Similaires

    Tags: Asie, Nouvelles de voyage en Asie, hong kong, Tourisme

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.