Un magasin d’armes demande une pièce d’identité en cas de suppression du deuxième amendement

  • FrançaisFrançais


  • MACON, GA – Dans un cas clair de suppression ciblée du 2e amendement, le commis derrière le comptoir de Yippee Kay Yay Firearms a demandé à un acheteur d’armes à feu de montrer son identité.

    “Vous n’avez pas besoin de voir mon identité”, a déclaré le patron du magasin Willard VonCarlton, qui essayait d’acheter un fusil de chasse et un revolver. “Je suis américain! C’est mon droit que Dieu a donné de posséder une arme à feu!”

    Le greffier était impassible. “Ouais, je comprends tout cela, j’ai juste besoin de vérifier que vous êtes le même type écrit sur cette paperasse”, a-t-il déclaré.

    “RACISME!” dit VonCarlton. “Vous avez supposé que j’avais une pièce d’identité juste en me regardant? Beaucoup de stéréotypes? Comment êtes-vous sûr que je sais comment obtenir une pièce d’identité?”

    “Je vais vous dire ce que c’est – SUPPRESSION!” il a continué. Vous ne voulez pas que je puisse me défendre! Mon 2ème amendement ne sera pas enfreint! C’est un CRIME DE HAINE! “

    Selon des témoins, le greffier a soupiré et a dit: “S’il vous plaît, montrez-moi simplement votre permis de conduire, monsieur.”

    “OK bien.”


    Source

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *