Op-Ed: Les émeutes se produisent lorsque vous ne donnez pas de fessée aux enfants

  • FrançaisFrançais


  • Maintenant, il y a beaucoup de choses qui ne vont pas dans la société d’aujourd’hui (je suis à peu près sûr que j’ai déjà mentionné les hommes qui ne portaient pas de chapeau), mais l’un des plus gros problèmes, ce sont les enfants. Ils sont terribles. Et je ne parle pas seulement de la musique qu’ils écoutent (qui est en quelque sorte sur-produite et sans âme). Ils sont fous et n’ont de respect pour personne. C’est pourquoi, quand ils vieillissent et se fâchent, ils se déchaînent comme si de rien n’était, cassant tout et mettant tout en feu.

    Comment est-ce arrivé? Je vais te dire comment. Il y a quelque temps, quelqu’un a lancé un mouvement anti-fessée. «Oh, vous ne pouvez pas donner une fessée aux enfants. Cela nuira à leurs feewings de gamins grinçants », ont déclaré certains soi-disant« experts »- probablement des plantes communistes essayant de nous détruire de l’intérieur. Alors, que faites-vous quand l’enfant répond? Tapotez-lui doucement la tête et essayez de raisonner avec son cerveau d’enfant stupide et expliquez pourquoi vous n’aimez pas ça? Cela ne fonctionne pas; la seule chose que les enfants comprennent, c’est un dos rouge. Et sans cela, les enfants n’ont pas peur de l’autorité. Dès qu’ils seront plus âgés, ils commenceront à piller les cibles. Oh, les Commies se moquent de nous maintenant.

    «Épargnez la tige, gâtez le centre-ville de Portland» – c’est ce qu’ils disent. Nous avons un groupe de personnes aux fesses intactes qui courent partout et détruisent tout. Alors que faisons-nous? Eh bien, vous commencez avec la prochaine génération et ne faites pas les mêmes erreurs. Tout enfant sort de la ligne, vous leur donnez un coup ferme. Je me fiche que ce soit votre enfant ou non; c’est une fonction publique pour chaque pharmacie qui ne veut pas être incendiée. Et ils disent que les gens deviennent des adultes de plus en plus tard, ce qui signifie que nous pouvons étendre la fenêtre de la fessée. Je propose d’apporter des châtiments corporels sur les campus universitaires. Cela ferait du bien à ces idiots marxistes d’obtenir quelques coups de pagaie.

    Et en ce qui concerne ceux qui sont trop vieux pour la fessée et qui courent déjà autour des émeutes, je suppose que vous pouvez essayer de les frapper avec des matraques de police. Quelques coups à la tête ne peuvent pas faire de mal. Je veux dire, ça va leur faire du mal, mais je ne les aime pas.


    Source

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *