Des fruits de mer heureux de pourrir à Grangemouth que digérés dans un estomac européen – News 24

  • FrançaisFrançais


  • poisson-448556_1280

    Alors que la paperasserie bureaucratique liée à la sortie du Royaume-Uni du marché unique européen s’installe, un paquet d’aiglefin fumé soutenant le Brexit aurait été extatique qu’au lieu d’être consommé et digéré par un Européen, il serait plutôt laissé pourrir dans un conteneur d’expédition à Grangemouth Docks.

    «C’est exactement ce pour quoi j’ai voté», s’écria le comestible Piscean emballé sous vide, «Un poisson britannique, tué par un pêcheur britannique, pourrissant dans un dock britannique. “

    Le paquet d’aiglefin fumé n’était pas seul puisque 14 tonnes de langoustine, pêchées le matin même au large de la côte ouest d’Islay, auraient été ravies, qu’après leur lente suffocation dans une caisse en plastique recouverte d’un J-Cloth, leurs carcasses pourrissantes sera rejetée dans l’océan.

    «Au moins, j’aurai un enterrement décent en mer», parvint à haleter une écrevisse de 12 cm, «Mon pire cauchemar est de finir dans les sucs gastriques flamands d’un tailleur de Bruges.

    Partagez cette histoire …

    Publié: 16 janvier 2021 par Trevor Rudge



    Source

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *