“Covid? Oh, ouais, qu’est-ce qui s’est passé avec ça ? demande aux médias grand public

  • FrançaisFrançais



  • Par notre correspondant santé, Ian Difference

    CENTRE DES MÉDIAS, SALFORD – Les rédacteurs en chef des journaux de tout le pays ont ressenti une sensation tenace d’avoir oublié quelque chose d’important hier, alors qu’ils se rendaient compte qu’il y avait toujours une pandémie.

    Avec plus de 250 000 cas et 790 décès dus au Covid-19 la semaine dernière, le virus déchaîné a finalement attiré l’attention de la presse de droite ainsi que des principales chaînes de télévision, quoique de manière éphémère.

    “Coronavirus? Je me souviens de cette chose. Dieu, c’était l’époque, hein ? Je suis tellement content que tout soit terminé maintenant », a déclaré le responsable de la BBC News, levant brièvement les yeux de ses mots croisés alors qu’un collègue mentionnait les chiffres horribles. « D’autres histoires sur des politiciens faisant du karaoké ? »

    “Christ! Covid! Je savais qu’il y avait quelque chose que nous avions oublié de signaler au cours des 100 derniers jours consécutifs », s’est écrié le rédacteur en chef du Daily Mail. “Mais, en toute justice, le Freedom Day a annoncé l’aube d’une nouvelle ère : une ère de journalistes prétendant que le virus n’existe pas.”

    “Fermer les yeux sur les ravages du virus est meilleur pour les profits”, a convenu le directeur général du Daily Telegraph. “Nous sommes donc revenus à ce que nous faisons de mieux – publier des exclusivités sur le réveil-isme détruisant nos musées et nos universités, et dénigrer les danseurs gays sur Strictly.”

    “Oui, même si les taux d’infection ont augmenté de plus en plus depuis l’été et que le Royaume-Uni a maintenu une place sur la liste rouge de presque tous nos voisins, nous n’avons pas trouvé de place pour mentionner tout cela”, a déclaré chaque journal en une déclaration commune. « Il vaut mieux ne pas dire certaines choses, surtout si elles nécessitent un sacrifice de soi. »

    Les journalistes ont confirmé qu’ils pourraient être convaincus de couvrir à nouveau la pandémie, mais uniquement dans des articles d’opinion fustigeant le concept de verrouillage.

    image pixabay/geralt

    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *