Sobi conclut un accord de licence pour Zynlonta d’ADC

  • FrançaisFrançais



  • Swedish Orphan Biovitrum AB (Sobi) a signé un accord de licence exclusif avec ADC Therapeutics pour développer et commercialiser Zynlonta (loncastuximab tesirine) pour les indications hématologiques et tumeurs solides en Europe et sur la plupart des marchés internationaux, pour un montant pouvant atteindre 435 millions de dollars.

    L’accord, cependant, exclut les États-Unis, la Grande Chine, Singapour et le Japon.

    Zynlonta est un conjugué anticorps-médicament (ADC) dirigé contre CD19.

    Conformément à l’accord, Sobi versera 55 millions de dollars en paiement initial à ADC Therapeutics.

    De plus, ADC est en droit d’obtenir 50 millions de dollars pour obtenir l’approbation réglementaire de Zynlonta auprès de la Commission européenne (CE) pour traiter le lymphome diffus à grandes cellules B (DLBCL) de troisième ligne.

    Sobi effectuera également des paiements d’étape potentiels réglementaires et basés sur les ventes pouvant atteindre près de 330 millions de dollars à ADC, ainsi que des paiements de redevances basés sur les ventes nettes de Zynlonta dans les territoires du premier.

    Dans le cadre de l’accord, Sobi fournira 25% des coûts de développement directs jusqu’à 10 millions de dollars par an.

    En octobre de l’année dernière, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a validé la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour Zynlonta, qui a également reçu la désignation de médicament orphelin pour le traitement du DLBCL en Europe.

    Les entreprises prévoient de rendre Zynlonta disponible suite à une décision réglementaire de la CE au premier trimestre de l’année prochaine.

    Le dernier accord devrait renforcer la présence de Sobi dans les maladies orphelines en hématologie.

    Le PDG de Sobi, Guido Oelkers, a déclaré : « ADC Therapeutics dispose d’une plate-forme technologique innovante et validée et est un leader dans le domaine en évolution des conjugués anticorps-médicament.

    « Nous sommes ravis de cette collaboration visant à apporter le loncastuximab tesirine en Europe et au-delà pour répondre à un besoin non satisfait dans les maladies orphelines débilitantes en hématologie. »

    Sociétés liées

    Source

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.