Les données d’Adicet suggèrent une promesse précoce pour la thérapie cellulaire “gamma delta”

  • FrançaisFrançais


  • Brief de plongée :

    • Adicet Bio le jeudi signalé résultats mis à jour d’une étude préliminaire testant un traitement contre le cancer du sang qui exploite les lymphocytes T gamma delta, une forme émergente de thérapie cellulaire qui a suscité l’intérêt des grands fabricants de médicaments.
    • Quatre des six patients atteints de lymphome non hodgkinien qui ont été traités avec une dose faible ou moyenne de la thérapie d’Adicet sont entrés en rémission, selon les résultats sommaires divulgués avant la réunion de l’American Society of Clinical Oncology. Au 14 février, les deux patients traités il y a au moins trois mois étaient toujours sans cancer. Les effets secondaires, principalement de nature immunitaire ou neurologique, ont été classés comme légers ou modérés et il n’y a eu aucun cas de réaction du greffon contre l’hôte.
    • Adicet fournira ses dernières trouvailles lors de la réunion du mois prochain, y compris un suivi plus long et des données provenant de patients traités avec une dose plus élevée. Les actions ont bondi d’environ 30% dans les échanges après les heures de fermeture jeudi.

    Résumé :

    La recherche d’alternatives aux thérapies cellulaires CAR-T personnalisées comme Kymriah de Novartis et Yescarta de Gilead a conduit les fabricants de médicaments à poursuivre différentes stratégies.

    Allogene et CRISPR Therapeutics, par exemple, approchent des essais pivots de traitements « prêts à l’emploi » qui exploitent les lymphocytes T, les mêmes défenseurs immunitaires impliqués dans les médicaments de Novartis et de Gilead. Fate Therapeutics et Nkarta développent des thérapies qui utilisent des cellules «tueuses naturelles», qui font partie de l’attaque initiale du corps contre les envahisseurs. Les deux approches se sont révélées prometteuses contre certains cancers du sang, mais des questions subsistent quant à leur compatibilité avec le CAR-T et la durée de leurs effets.

    Adicet, en comparaison, fait partie d’un groupe d’entreprises travaillant sur les cellules T “gamma delta”, un sous-ensemble de cellules T qui partagent des éléments de l’immunité innée et adaptative. Ces cellules présentent des différences légères, mais importantes, par rapport aux autres types de lymphocytes T, ce qui pourrait les rendre moins susceptibles de déclencher une maladie du greffon contre l’hôte, une préoccupation avec les traitements prêts à l’emploi qui impliquent des cellules de donneurs. Ils ont également le potentiel de reconnaître une gamme de cibles et peuvent persister dans le corps pendant des années, suggérant qu’ils pourraient être en mesure d’élargir la portée de la thérapie cellulaire et de déclencher des réponses durables.

    Les fabricants de médicaments semblent intéressés à exploiter ce potentiel. Takeda a acquis deux développeurs de thérapie cellulaire gamma delta au cours de l’année écoulée. Bristol Myers Squibb s’est associé à Century Therapeutics en janvier dans le cadre d’un accord d’une valeur de 3 milliards de dollars. Johnson & Johnson est aligné sur Lava Therapeutics depuis 2018 et Regeneron a autorisé un programme Adicet pour les tumeurs solides deux ans auparavant.

    Comme d’autres entreprises testant des approches prêtes à l’emploi, Adicet a encore beaucoup à prouver. Bien que les réponses rapportées concernent des patients lourdement prétraités, dont un dont la maladie a progressé après le traitement CAR-T, des tests plus importants avec un suivi plus long sont nécessaires pour déterminer la sécurité du traitement et la durée des réponses.

    Allogene et CRISPR, quant à eux, ont commencé à évaluer des régimes à doses multiples après avoir constaté que les avantages de leurs traitements prêts à l’emploi ne semblaient pas durer aussi longtemps que ceux de CAR-T. Le programme d’Allogene a également été ralenti par des problèmes de sécurité.

    Adicet tiendra une conférence téléphonique le 6 juin pour discuter des résultats mis à jour présentés à l’ASCO.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *