Le PM annonce son intention de lever les restrictions COVID-19 en Angleterre

  • FrançaisFrançais



  • Lors d’un discours prononcé à la Chambre des communes le 19 janvier, le Premier ministre anglais Boris Johnson a informé la Chambre des progrès réalisés contre la dernière variante hautement transmissible du COVID-19, Omicron.

    Dans sa déclaration, M. Johnson a reconnu les efforts du NHS et de ses volontaires pour fournir un programme de vaccination de rappel efficace, voyant “plus de 36 millions de rappels maintenant en armes à travers le Royaume-Uni, dont plus de 90% de tous les plus de 60 ans en Angleterre”.

    À la lumière des récentes données de l’Office of National Statistic (ONS), le Premier ministre a ajouté que bien que les niveaux d’infection diminuent progressivement en Angleterre, “il y a des endroits où les cas continueront probablement d’augmenter, y compris dans les écoles primaires…” mais que selon les conseillers scientifiques du gouvernement « il est probable que la vague Omicron ait maintenant atteint un pic au niveau national ».

    Le Premier ministre a conclu qu’en raison de la campagne de rappel couplée à la réponse du public aux directives du «plan B», l’Angleterre «peut revenir au plan A en Angleterre et permettre aux réglementations du plan B d’expirer».

    Suite à la déclaration du gouvernement sur la levée des mesures du “Plan B”, il a été affirmé que les gens ne sont plus invités à travailler à domicile et que les masques ne seront plus obligatoires dans les écoles secondaires.

    À partir du 27 janvier, les règles pour l’Angleterre incluent également la levée des laissez-passer COVID-19 obligatoires pour accéder aux lieux et aux événements, tandis que les masques faciaux ne sont plus jugés obligatoires dans les espaces publics, tandis que le port du masque sera « recommandé » dans certains contextes. Cependant, le maire de Londres, Sadiq Khan, a indiqué que les masques resteront obligatoires sur les services de Transport for London.

    Il a également été souligné que les visites restreintes dans les maisons de soins seront assouplies.

    Johnson a également déclaré que le gouvernement prévoyait de mettre fin aux restrictions d’auto-isolement pour les personnes testées positives pour COVID-19 au cours des prochaines semaines, les règles actuelles devant expirer le 24 mars.

    Avant la suppression des mesures du «plan B», les restrictions incluent toujours des masques faciaux obligatoires dans la plupart des espaces publics intérieurs, dans les transports publics, dans les magasins et chez les coiffeurs. Les individus doivent toujours prouver leur statut vaccinal, un résultat de test négatif récent ou une exemption valide pour accéder aux boîtes de nuit et aux événements de grande envergure.

    Pendant ce temps, à travers le Royaume-Uni, les personnes testées positives pour COVID-19 peuvent mettre fin à l’auto-isolement après sept jours, par opposition aux dix initialement prescrits, après deux résultats négatifs de test de flux latéral (LFT) les jours six et sept. De plus, les enfants et les adultes entièrement vaccinés ne sont plus tenus de passer un test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) pour confirmer leur état de santé.

    Un assouplissement des restrictions est également en cours au Pays de Galles, en Écosse et en Irlande du Nord, bien que dans les trois pays constitutifs, le port du couvre-visage obligatoire restera une exigence dans les espaces publics et dans les écoles.

    Le Premier ministre écossais Nicola Sturgeon a confirmé que les nouvelles mesures annoncées après Noël 2021 pour lutter contre la souche Omicron seront supprimées. Le système de certification écossais COVID-19 reste en vigueur pour certains lieux, y compris les boîtes de nuit, exigeant que les participants fournissent un test négatif récent ou une preuve valide de leur statut vaccinal.

    Au Pays de Galles, les laissez-passer COVID seront toujours nécessaires pour les grands événements, les cinémas, les discothèques et les théâtres, mais à partir du 21 janvier, il n’y aura plus de limite de nombre lors d’événements en plein air.

    À la même date, les directives précédemment publiées par l’Irlande du Nord selon lesquelles trois ménages se réunissent dans une maison seront supprimées, tandis que les règles d’accueil sur le service à table prendront fin.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.