BMS et Century Therapeutics s’entendent sur un accord d’une valeur potentiellement supérieure à 3 milliards de dollars

  • FrançaisFrançais



  • BMS

    Bristol Myers Squibb (BMS) et Century Therapeutics ont annoncé une collaboration de recherche et un accord de licence pour développer et commercialiser jusqu’à quatre programmes de cellules tueuses naturelles modifiées (iNK) et de cellules T dérivées de cellules souches pluripotentes induites (iPSC) pour les hémopathies malignes et les tumeurs solides .

    Selon les termes convenus dans l’accord, Century recevra un paiement initial de 100 millions de dollars et BMS investira 50 millions de dollars dans les actions de Century Therapeutics.

    Century Therapeutics recevra également un potentiel de 3 milliards de dollars en paiements d’étape, ainsi que des redevances sur les ventes nettes mondiales de produits dans le cadre de divers programmes dans les hémopathies malignes et les tumeurs solides.

    Les deux premiers programmes impliquent un programme sur la leucémie aiguë myéloïde couplé à un programme sur le myélome multiple. Le plan dans le cadre de ces programmes est d’incorporer une plate-forme iNK ou gamma delta iT.

    En vertu de l’accord, BMS a également la possibilité d’ajouter deux programmes supplémentaires avec Century, sous certaines conditions.

    Lalo Flores, PDG de Century Therapeutics, a déclaré : « Nous sommes ravis de nous associer à Bristol Myers Squibb, un leader mondial en oncologie et en hématologie, pour étendre davantage notre portefeuille de produits de thérapie cellulaire dérivés d’iPSC pour les hémopathies malignes et les tumeurs solides difficiles. .

    « Bristol Myers Squibb est un partenaire idéal pour nous car ils apportent un développement clinique et une expertise scientifique approfondis en thérapie cellulaire qui augmenteront la probabilité de succès technique de ces programmes. De plus, cette collaboration permettra le déploiement de notre plate-forme iPSC de nouvelle génération pour développer des produits ciblant les tumeurs malignes difficiles à traiter pour les entreprises de biotechnologie », a ajouté Flores.

    Selon les termes de l’accord, Century accepte la responsabilité de la découverte de candidats au développement et des activités de développement préclinique. Par la suite, BMS sera responsable des activités de commercialisation et de développement clinique sous réserve des droits de co-promotion de Century sur certains programmes.

    Rupert Vessey, vice-président exécutif et président de la recherche et du développement précoce chez BMS, a déclaré : « La collaboration avec Century Therapeutics est un élément important de notre stratégie d’investissement dans les thérapies cellulaires de nouvelle génération pour les tumeurs hématologiques et solides.

    « Les plateformes de cellules gamma delta T et NK basées sur iPSC de Century sont prometteuses et complètent les technologies de thérapie cellulaire existantes de Bristol Myers Squibb. Nous sommes impatients d’explorer tout le potentiel de l’approche iPSC pour développer des thérapies cellulaires allogéniques potentiellement les meilleures de leur catégorie pour aider les patients atteints de tumeurs malignes hématologiques et solides », a ajouté Vessey.

    L’amendement de Century aux accords conclus avec FUJIFILM Cellular Dynamics pour le développement japonais et les droits de commercialisation des produits dans le cadre de la collaboration BMS fait partie de la transaction.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.