Avec un hochement de tête élargi de la FDA, le médicament anticorps COVID-19 de Regeneron peut aider les immunodéprimés

  • FrançaisFrançais



  • Avec ses mutations rapides, le processus évolutif du coronavirus en fait une cible mouvante. Et il en va de même des traitements de la maladie, qui peuvent rapidement devenir à la mode ou obsolètes.

    Exemple pour le premier : le cocktail d’anticorps REGEN-COV de Regeneron. Au cours des derniers mois, presque tous les développements sur le marché des anticorps COVID-19 ont été rompus en faveur du traitement, une combinaison de casirivimab et d’imdevimab.

    Vendredi, la FDA accordé autorisation d’utilisation d’urgence de REGEN-COV en tant que mesure préventive pour les personnes qui ont été exposées au COVID-19 et qui présentent un risque élevé d’évoluer vers un cas grave car elles ne sont pas complètement vaccinées ou ne devraient pas produire une réponse immunitaire adéquate contre vaccination.

    Environ 3% de la population américaine ne répondra pas pleinement aux vaccins COVID-19, y compris les patients sous chimiothérapie, les personnes atteintes de cancers hématologiques et autres, dit Regeneron.

    La FDA a basé sa décision sur un essai de phase 3, mené conjointement avec les National Institutes of Health, qui a montré que le REGEN-COV réduisait le risque de développer un COVID symptomatique de 81% chez les individus sains qui vivaient avec une personne infectée.

    L’étude a testé le médicament chez 1 505 personnes qui vivaient avec une personne infectée au cours des quatre jours précédents. Ceux qui ont reçu une perfusion de REGEN-COV ont montré une efficacité de 72% contre le COVID symptomatique au cours de la première semaine et de 93% au-delà de la première semaine.

    De plus, parmi ceux qui ont développé des symptômes, les receveurs de REGEN-COV ont éliminé le virus plus rapidement que ceux du groupe placebo.

    – Regeneron fait un bond en avant dans la course aux anticorps COVID-19, marquant un signe de tête de la FDA pour une dose plus faible et une injection sous-cutanée

    Alors que les receveurs du vaccin ont besoin de temps pour développer une réponse anticorps efficace, en particulier avec un schéma en deux injections, une injection directe d’anticorps peut offrir une protection plus immédiate.

    La FDA a accordé à REGEN-COV son EUA initiale en novembre pour les patients atteints de COVID-19 nouvellement diagnostiqué qui présentent un risque élevé de progression vers une maladie grave. Depuis lors, la thérapie du médicament Regeneron a obtenu l’approbation de la FDA pour une injection sous-cutanée et à une dose plus faible.

    – Le combo d’anticorps COVID de Lilly s’est arrêté dans tout le pays, portant un coup énorme au programme à succès

    L’anticorps de Regeneron a suivi l’anticorps d’Eli Lilly sur le marché, mais il s’est depuis avéré plus résistant aux mutations que son rival. Un autre médicament anticorps a obtenu l’approbation de la FDA il y a deux mois. Mais le sotrovimab, un effort conjoint de GlaxoSmithKline et de Vir Biotechnology, n’a pas encore conclu d’accord d’approvisionnement avec les États-Unis.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *