Zara entre en lingerie –

  • FrançaisFrançais


  • Zara se lance dans le secteur de la lingerie.

    Le détaillant espagnol de mode rapide, propriété de la société mère Inditex lance sa première collection de vêtements intimistes en ligne jeudi.

    La première collection de vêtements intérieurs de Zara comprend des ensembles de lingerie et des slips.
    Photo courtoisie / Annemarieke Van Drimmelen

    Plus de 125 pièces – y compris des soutiens-gorge, des sous-vêtements, de la lingerie, des bodys, des vêtements de nuit, des T-shirts, des leggings et des accessoires, tels que des masques de sommeil et des chaussettes en cachemire, seront disponibles sur zara.com.

    Les prix commencent à 17,90 $ pour les culottes jusqu’à 199 $ pour un haut de pyjama en soie et sont disponibles en noir, blanc, blush, nude, gris argenté et diverses nuances de brun.

    Zara, qui vend également du prêt-à-porter, des accessoires et des chaussures pour hommes, femmes et enfants, a déclaré que la ligne de lingerie était «dconçu et fabriqué à partir du point de départ du confort ultime »combiné à« des éléments sophistiqués et raffinés de dentelle, de satin et de tulle ».

    «Une féminité parallèle est explorée à travers une approche plus« quotidienne », conçue avec l’intention d’être portée du matin au soir», a déclaré la société dans un communiqué.

    Lingerie Zara

    Zara lance sa première collection de lingerie.
    Photo courtoisie / Annemarieke Van Drimmelen

    Le lancement intervient alors que de nombreux consommateurs continuent de travailler à domicile dans le monde entier et qu’une deuxième série de verrouillages commence en Europe. Cela signifie que, alors que rtw est en déclin dans de nombreuses régions du monde, ces mêmes acheteurs choisissent d’acheter des sous-vêtements et des vêtements de détente confortables.

    Lors de la publication de ses résultats trimestriels de septembre, Inditex, qui possède également les marques Pull & Bear, Massimo Dutti, Bershka et Stradivarius, entre autres, a annoncé son intention d’investir près de 3 milliards d’euros sur les deux prochaines années pour renforcer les opérations digitales et optimiser son parc de magasins.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *