Saniyya Sidney dans le rôle de Venus Williams, Sasha Obama –

  • FrançaisFrançais



  • La première fois que Saniyya Sidney a rencontré Venus Williams, qu’elle incarne dans le nouveau film “King Richard”, c’était complètement par surprise.

    Sidney et sa co-vedette Demi Singleton, qui interprète Serena Williams, et Will Smith, qui est leur père Richard, étaient sur le plateau un jour où les sœurs Williams se sont arrêtées, environ un mois après le début du tournage.

    « J’étais assez nerveux au début parce que je ne savais pas à quoi m’attendre. Mais c’est une belle famille et ce sont les gens les plus drôles de tous les temps », dit Sidney. « Ils nous diraient des conseils de rencontres comme si nous étions vraiment eux. Ils étaient comme ‘quand vous avez cet âge, ne sortez pas avec ce gars.'”

    Sidney n’a que 15 ans et est la vedette du film Oscar-bait, qui raconte l’histoire vraie de l’ascension des sœurs Williams dans le tennis. La native de Los Angeles n’avait jamais joué au tennis avant de décrocher le rôle, mais après des semaines d’entraînement – ​​et de devenir l’un des plus grands joueurs de tennis de tous les temps – elle est maintenant accro. Et bien qu’elle ait déjà été fan de Vénus et Serena, elle est en quelque sorte une super fan ces jours-ci.

    « J’ai grandi avec Vénus et Serena. Je suis inspirée par eux depuis que je suis petite », dit-elle. « Ils ont changé le jeu en général. Pas seulement au tennis, mais littéralement, ils ont ouvert des portes à des jeunes filles comme moi. Et ils créaient aussi des tendances de la mode que peu de gens voyaient à l’époque, comme le look perlé. Et les choses qu’ils porteraient sur le court, ce n’était pas seulement votre polo typique, votre jolie chemise et votre jolie jupe de tennis. Ils sortiraient dans une jupe en jean, ou quelque chose avec des bijoux dessus. Quelque chose qui les a fait ressortir, mais qui n’a jamais rien changé du tout. C’était juste comme, ‘c’est qui nous sommes.’ C’est quelque chose qui m’a tellement marqué. Ils faisaient une différence. Et je le voulais aussi.

    Sidney joue depuis environ cinq ans, après que son tout-petit a dit à sa mère qu’elle était intéressée à jouer.

    “Elle était juste comme, ‘non, vous n’allez pas agir.’ Elle s’est dit : ‘ça va changer dans quelques semaines’ », dit Sidney. En grandissant, elle mémorisait des épisodes de “Grey’s Anatomy” avec une telle précision que sa mère commençait à penser que sa fille était peut-être sur quelque chose.

    « Alors, j’ai suivi des cours de théâtre et tout a commencé à partir de là », dit-elle.

    Sidney avait 13 ans lors du tournage de “King Richard” (sa co-vedette, Demi Singleton, avait 12 ans). C’est une grande histoire et de grands personnages à assumer pour de si jeunes actrices, mais Sidney dit que les deux ressentaient plus d’excitation que de pression.

    «Je veux dire, nous sommes tous les deux tellement bénis que nous avons même pu raconter l’histoire. Mais en même temps, je pense que c’est la partie la plus cool de notre travail, c’est que nous pouvons entrer dans des choses que vous ne verriez pas beaucoup de 12, 13 ans faire. C’est donc juste une bénédiction pour nous », dit Sidney. «Je pense que la pression était juste de s’assurer que nous obtenions l’histoire correcte. Nous voulions que Vénus et Serena, toute la famille, le regardent et se voient. C’était la chose la plus importante dans tout ça. »

    Après sa performance en tant que Vénus, elle affronte une autre figure de la vie réelle, Sasha Obama, dans la prochaine série “The First Lady” (Viola Davis joue Michelle Obama et Lexi Underwood joue Malia). Elle a plongé dans des recherches sur la vie à la Maison Blanche, et bien qu’elle ait grandi avec Obama en tant que président pendant la moitié de sa vie, elle ne savait pas grand-chose de la dynamique familiale dans les coulisses.

    “Ce que j’ai adoré chez le président Obama et la première dame Michelle Obama, c’est que pour Malia et Sasha, ils se sont assurés d’avoir une enfance. Même s’ils vivaient à la Maison Blanche et tout, c’était très loin des caméras, et ils étaient juste eux-mêmes. C’était donc la chose la plus importante que j’aimais. Et vous le verrez dans la série », dit Sidney. “Et ce sont des filles très intelligentes et intelligentes et je pense que ça va être une belle histoire.”

    Elle n’a pas encore rencontré les Obama, mais le mot à travers la vigne est que l’ancienne première famille sait qui elle est, ce qui est plus que suffisant pour elle.

    “Mme. Michelle et Mme Viola, elles ont pas mal parlé au téléphone, donc elles nous connaissent », dit Sidney.

    Vénus et Sasha sont toutes deux des personnes assez connues aux yeux du public, mais en privé elles sont en fait plutôt timides, dit Sidney, quelque chose qui l’intéressait.

    «Pour Vénus, elle était vraiment timide quand elle était petite, mais alors qu’elle devenait une jeune femme, c’était juste cette confiance pour elle; elle se connaissait. Alors elle marchait la tête haute. Mais pour Sasha, elle se cachait dans sa mère et juste une petite fille », dit Sidney. “J’ai des âges différents dans chaque épisode [of ‘The First Lady’], et ce sont des années différentes, donc vous voyez aussi l’évolution de qui elle était. Je veux dire, elle passe d’une petite fille timide à une adolescente. C’était comme ça pour Lexi Underwood et moi. Nous étions des adolescents vers la fin.

    Et tout en étant les premières filles – et les stars du tennis – n’étaient que des recherches, être adolescente est une chose que Sidney connaît bien.

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.