Ralph & Russo se bat avec COVID-19 et un investisseur minoritaire –

  • FrançaisFrançais


  • LONDRES – Comme de nombreuses marques de mode britanniques, Ralph & Russo a souffert du grave impact du COVID-19 sur l’entreprise et a maintenant un autre défi à relever: un procès de l’un de ses investisseurs minoritaires.

    La société londonienne Ralph & Russo, qui a habillé une foule de princesses du Moyen-Orient, de personnes fortunées et de célébrités telles qu’Angelina Jolie, Beyoncé, Fan Bingbing et Meghan Markle, est poursuivie par Candy Ventures, une société d’investissement. appartenant au magnat de l’immobilier de luxe Nick Candy.

    La poursuite, déposée devant la Haute Cour plus tôt cette année, porte sur les conditions contestées d’un prêt de 17 millions de livres. Candy avait prêté de l’argent à l’entreprise et, ce faisant, était devenue un investisseur minoritaire.

    La bagarre concerne les conditions liées au prêt et le rôle de Candy en tant qu’investisseur.

    Ralph & Russo a refusé de commenter. Une source proche de l’entreprise a déclaré que des conversations étaient en cours avec Candy et qu’il y avait «l’espoir et l’espoir» que le problème sera résolu dans un proche avenir.

    Le costume arrive à un moment difficile pour Ralph & Russo, qui a vu les commandes se tarir à la suite du verrouillage, avec des mariages et des événements sur le tapis rouge annulés. L’entreprise a effectivement été mise en veilleuse, l’atelier de Londres étant fermé et le personnel, y compris des artisans et couturiers hautement qualifiés, en congé.

    La société a également reporté en partie ses paiements de février au personnel, mais il est entendu que ces paiements sont effectués de manière imminente.

    Comme annoncé en janvier, la marque a suspendu la saison de couture printemps 2021. Il n’a pas fait de collection, ni montré dans le cadre du programme couture de Paris, ce qu’il fait habituellement.

    À l’époque, Ralph et Russo ont déclaré qu’ils espéraient revenir au calendrier de la couture en juillet. La marque cherche à revoir son statut d’adhésion à la Chambre Syndicale de la Mode et de la Couture, après s’être présentée en tant qu’invité de l’organisation au cours des six dernières années.

    Ralph & Russo, fondée à Londres en 2010, est devenue le premier membre invité britannique de l’organisation française depuis plus d’un siècle.

    Avec un investissement de 50 millions de dollars de La Perla Fashion Investment BV en 2019, la marque a diversifié son offre au-delà de la couture, du prêt-à-porter et des accessoires. Elle a lancé des vêtements de détente, sorti une nouvelle sneaker baptisée 4.0 et créé de la lingerie et des lunettes en collaboration avec La Perla et Linda Farrow, respectivement.

    Il a également plongé ses orteils dans la technologie, s’associant à la société de lunettes intelligentes Photon Lens pour présenter sa collection printemps 2021 RTW utilisant des casques AR sur mesure.

    La marque possède des magasins autonomes à Londres, Paris, Dubaï, Doha, Monte Carlo et aux États-Unis. Elle dispose également d’un shop-in-shop chez Harrods.

    L’automne dernier, la marque a embauché son premier directeur général externe, Stefano Biondo. Il a rempli le rôle précédemment occupé par Russo.

    Biondo était plus récemment PDG de Marni, où il a travaillé de mai 2018 à décembre 2019. Avant Marni, il était directeur de la marque chez la société italienne de lunettes Safilo.

    Il est entendu que Biondo a été embauché pour aider Ralph & Russo à poursuivre son plan à long terme visant à atteindre une croissance durable et rentable.

    Une source proche de la société a déclaré que Ralph & Russo prévoyait de reprendre la voie de la croissance dès que le verrouillage se lèvera ici au Royaume-Uni.

    Au cours des 12 mois clos le 31 mars 2019, Ralph & Russo a enregistré des ventes de 15,2 millions de livres et une perte de 14,8 millions de livres, selon Companies House, le registre des entreprises britanniques.

    En 2019, Michael Russo a qualifié l’investissement de La Perla de stratégique et a déclaré qu’il signifiait «une étape importante pour permettre à Ralph & Russo et à notre équipe de réaliser nos plans de croissance à long terme tout en maintenant la marque privée et gérée.

    Pascal Perrier, PDG de La Perla Global Management (UK) Ltd., a rejoint le conseil d’administration de Ralph & Russo à titre consultatif non exécutif.

    Perrier était auparavant PDG de Burberry Group Asia Pacific. Il a également occupé des postes de direction dans plusieurs autres sociétés de luxe, dont Gucci Group, où il a réalisé l’acquisition et l’intégration subséquente d’Yves Saint Laurent et Balenciaga.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *