LVMH, Industry Titans abandonne le carton, se connecte à Pack4Good –

  • FrançaisFrançais



  • Quelque trois milliards d’arbres sont abattus chaque année pour fabriquer des emballages en papier, et l’augmentation des achats en ligne a nécessité l’utilisation d’encore plus de boîtes en carton.

    Mais dans les domaines de la chaussure, de l’alimentation et des boissons, de la beauté, du luxe et de la mode, les marques abandonnent progressivement les emballages en papier à usage unique et signent des initiatives comme Pack4Good.

    L’initiative provient de Canopy, une organisation à but non lucratif environnementale basée à Vancouver, qui gère CanopyStyle (un engagement à réduire l’approvisionnement en rayonne et viscose nocives qui comprend plus de 320 marques de mode, détaillants et designers).

    S’appuyant sur les engagements de son programme « Life 360 ​​», le groupe LVMH a annoncé vendredi qu’il rejoindrait à la fois l’engagement CanopyStyle et l’initiative Pack4Good, ajoutant encore plus de poids à l’initiative qui représente quelque 600 milliards de dollars de revenus annuels.

    « Le partenariat Canopy est une nouvelle façon d’accélérer et d’illustrer notre engagement dans la lutte contre la déforestation », selon Hélène Valade, directrice du développement environnement chez LVMH. A travers sa stratégie Life 360, le Groupe s’engage à ne pas utiliser de matières premières issues de zones à haut risque de déforestation ou de désertification. Valade a déclaré qu’il était « tout à fait logique de s’engager avec Canopy pour les emballages en papier et en carton et les tissus cellulosiques artificiels ».

    Pack4Good a été lancé en octobre 2019 et vise à aider les marques à éliminer le papier des forêts anciennes et menacées dans les emballages tout en accélérant l’adoption, de préférence, de matériaux recyclés post-consommation à 100 % et de fibres de nouvelle génération pour les emballages en raison de leur empreinte environnementale considérablement plus faible.

    Les marques doivent s’engager à utiliser au moins 50 % d’emballages en papier recyclé/recyclé post-consommation. Les exigences de pourcentage ne sont pas décrites pour les fibres de nouvelle génération en raison de la disponibilité sur le marché. Lorsque des fibres vierges doivent être utilisées, le bois doit être certifié Forest Stewardship Council, ou FSC.

    Selon les définitions de CanopyStyle, les solutions de nouvelle génération trouvent leur origine dans les résidus agricoles (paille de blé, par exemple). Ces technologies utilisent généralement des résidus ou des déchets laissés après une récolte alimentaire – des matériaux évités d’être brûlés ou mis en décharge.

    En plus de cet engagement, LVMH a annoncé qu’il déploierait de nouveaux systèmes de certification pour les critères liés à la biodiversité dans l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement d’ici 2026, tout en renforçant son engagement dans l’agriculture régénérative (pour le raisin, le coton et la laine) et les innovations de luxe durables.

    Qualifiant les sites appartenant à LVMH de « terrain de jeu incroyable pour explorer de nouvelles voies de circularité entre ses activités », Valade a noté comment la marque de champagne du groupe Veuve Clicquot a déjà recyclé 25 % des déchets de production de raisin pour son emballage Naturally Clicquot.

    C’est un thème à poursuivre alors que le groupe met en œuvre des programmes d’agriculture régénérative dans ses chaînes d’approvisionnement d’ici 2030 et s’efforce également de régénérer cinq millions d’hectares d’habitat grâce à des efforts de conservation.

    Aujourd’hui, plus de la moitié des marques détenues par LVMH mettent en œuvre la certification FSC, qu’il s’agisse d’emballages ou de produits à base de viscose et le groupe vise à appliquer des « principes d’éco-conception », comme le dit Valade, à tous les emballages du groupe à l’aide d’engagements récents. .

    “Certaines Maisons ont déjà mis en œuvre une innovation révolutionnaire comme Ruinart qui s’associe au papetier James Cropper pour fabriquer un nouvel étui pour ses bouteilles”, a déclaré Valade. « Le nouveau boîtier, fabriqué à partir de fibres de bois naturelles issues de forêts gérées durablement en Europe, est neuf fois plus léger que la génération précédente de coffrets cadeaux. Il se compose d’une seconde peau entièrement recyclable avec des caractéristiques techniques comme un bouton pression pour une ouverture plus facile et représente une avancée technologique majeure dans l’art de la fabrication du papier.

    Les plastiques à base d’huile vierge seront omis des emballages d’ici 2021 pour faire place à des options recyclées et à des innovations alternatives déjà en cours (des alternatives à base de plantes sont vues par Guerlain et Stella McCartney). Sephora, pour sa part, a remplacé la plupart du plastique traditionnellement utilisé dans ses tubes et ses pots par des matériaux fabriqués à partir de déchets de canne à sucre.

    Avec LVMH, Ugg, Hunter Boots, Grove Collaborative et Another Tomorrow font partie des 30 marques de toutes les catégories qui se sont engagées envers Pack4Good cette semaine. Tous les signataires mode de l’initiative Pack4Good sont également inscrits à l’initiative CanopyStyle.

    Nicole Rycroft, directrice exécutive de Canopy, a déclaré que les entreprises sont les « leaders prêts à transformer les chaînes d’approvisionnement d’emballages en papier et à étendre les solutions pour sauver les forêts et notre climat », en faisant passer des solutions des marges au grand public.

    Au cours des six dernières années, les progrès de CanopyStyle ont été sérieux avec 90 pour cent des producteurs mondiaux de viscose modélisant des engagements similaires à CanopyStyle et plus de la moitié de la chaîne d’approvisionnement mondiale en viscose s’étant éloignée des forêts critiques.

    Pour en savoir plus, voir :

    Les nouveaux KPI de la mode durable repoussent les limites de l’éco

    10 initiatives de durabilité de la mode à connaître

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *