Les bénéfices de H&M touchés par la fermeture de la Russie, augmentation des coûts au troisième trimestre –

  • FrançaisFrançais


  • La réduction des activités en Russie, l’augmentation des coûts des matières premières et du fret, la force du dollar et la faiblesse des ventes sur bon nombre de ses principaux marchés ont tous eu un effet d’entraînement sur la rentabilité du groupe H&M au troisième trimestre.

    Au cours des trois mois précédant le 31 août, le détaillant suédois de mode rapide a déclaré un bénéfice d’exploitation de 902 millions de couronnes suédoises, soit 79,6 millions de dollars au taux de change actuel, contre 6,27 milliards de couronnes suédoises, soit 553 millions de dollars, au cours de la période de l’année précédente.

    Le bénéfice net s’est établi à 531 millions de couronnes suédoises, soit 46,8 millions de dollars, contre 4,69 milliards, soit 413,7 millions de dollars, il y a un an.

    “Le troisième trimestre a été largement impacté par notre décision de suspendre les ventes puis de mettre fin à l’activité en Russie”, a déclaré la directrice générale Helena Helmersson. “Cela a eu un effet significatif sur nos ventes et notre rentabilité, ce qui explique la moitié de la baisse des bénéfices par rapport au troisième trimestre de l’année dernière.”

    Elle a poursuivi : « L’augmentation des prix des matières premières et du fret ainsi qu’un dollar américain plus fort ont entraîné des augmentations substantielles des coûts d’achat de biens. Nous avons choisi de ne pas compenser entièrement l’augmentation des coûts », impactant les marges, a-t-elle déclaré.

    Les ventes nettes de H&M pour la période ont totalisé 57,45 milliards de couronnes suédoises, soit 5,97 milliards de dollars au taux de change actuel. Cela représente une augmentation d’une année sur l’autre de 3 % en termes déclarés, mais une baisse de 4 % en monnaies locales.

    Pour la période de neuf mois, le bénéfice net de H&M a chuté de 30,7% à 4,43 milliards de couronnes suédoises, soit 390,7 millions de dollars, malgré une augmentation de 13,3% des ventes déclarées, à 161,12 milliards de couronnes suédoises, soit 14,21 milliards de dollars.

    Le détaillant, qui exploite Arket, Cos, Monki, &Other Stores et Weekday en plus de ses principaux magasins H&M, a noté que ses collections d’automne ont été bien accueillies et que les ventes de la période du 1er au 27 septembre ont augmenté de 7% par an. d’une année sur l’autre en monnaies locales. Cela offre “une preuve importante que le groupe H&M se développe même lorsque le pouvoir d’achat des clients diminue”, a affirmé Helmersson.

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *