Le Festival de Hyères intensifie le numérique alors que COVID-19 éloigne le jury de la mode –

  • FrançaisFrançais


  • PARIS Le Festival international de mode et de photographie de Hyères se déroulera cette semaine en l’absence de juges clés, dont Jonathan Anderson, qui accueillera des débats numériquement en raison des restrictions de voyage en cours visant à limiter la propagation du coronavirus.

    Plate-forme clé pour les talents émergents, le festival a été reporté du 15 au 18 octobre à partir d’avril initialement. Les organisateurs ont décidé de maintenir l’événement physique, alors même que la France a introduit des restrictions plus sévères sur les rassemblements publics dans certaines villes pour contrer une augmentation du nombre de cas signalés de COVID-19.

    En conséquence, le festival a pivoté vers un programme hybride avec une forte composante numérique, y compris une masterclass en ligne avec Anderson, qui est président du jury mode.

    «Le Festival d’Hyères est une vitrine incroyable de jeunes créateurs talentueux. Même si le jury et moi ne pouvons pas tous être à Hyères pour voir leur travail ensemble, il est toujours extrêmement important que nous soutenions les nouveaux talents et je suis fier de participer, même à distance », a déclaré Anderson dans un communiqué.

    «Dans le même temps, j’espère que la diffusion en ligne du contenu permettra à un maximum de personnes du monde entier de participer au festival», a ajouté le créateur, en charge des marques Loewe et JW Anderson.

    La plupart des jurés mode – qui comprend également la mannequin Kaia Gerber, le photographe Tyler Mitchell, le concepteur sonore Michel Gaubert, la muse de la mode Amanda Harlech et l’acteur Arnaud Valois – participeront également à distance.

    Afin de respecter les directives sanitaires mises à jour, le nombre de visiteurs a été réduit de 50% et une réservation est requise pour tous les événements physiques, y compris l’inauguration, les défilés et la cérémonie de remise des prix. Les masques sont obligatoires et des directives de distanciation sociale seront mises en œuvre partout.

    Parmi les temps forts du programme, une performance du collectif de danse contemporaine (LA) Horde, qui a récemment fait sensation avec son apparition au défilé Isabel Marant à la Fashion Week de Paris, en sa qualité de responsable du Ballet National de Marseille.

    L’événement danse, prévu jeudi à 18h CET à la Villa Noailles à Hyères, sera retransmis en direct sur les comptes Instagram et Facebook @villanoailles, et sur le site web villanoailles-hyeres.com. La masterclass d’Anderson, le vendredi à 18 h, se déroulera également sur les mêmes plateformes.

    Le vendredi à 20h, les membres du jury et le public pourront assister aux défilés des 10 créateurs en lice pour le grand prix mode, nommé Grand Prix Première Vision; le prix Chanel Métiers d’Art 19M et le prix Chloé.

    Le créateur autrichien Christoph Rumpf, qui a remporté le Grand Prix Première Vision l’année dernière avec sa collection de vêtements pour hommes entièrement créée avec des matériaux recyclés et morts-vivants, présentera également un spectacle avec le soutien de la division Métiers d’art de la spécialité de Chanel.

    Paolo Roversi, qui dirige le jury de photographie, et Hubert Barrère, directeur artistique de la brodeuse Maison Lesage, propriété de Chanel, qui supervise le panel d’accessoires, sont attendus en personne. Barrère devrait donner une masterclass physique samedi, avec une participation limitée à 100 personnes.

    Les expositions du festival seront ouvertes au public jusqu’au 29 novembre. Elles comprennent une exposition sur l’amitié improbable du photographe français François-Marie Banier avec la mécène Marie-Laure de Noailles, intitulée «François-Marie Banier, Marie-Laure de Noailles, 1969 -1970. »

    Le programme complet des événements est disponible sur le site Internet de la Villa Noailles.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *