Lancôme achète un domaine de roses bio à Grasse –

  • FrançaisFrançais


  • PARIS – Lancôme renoue avec ses racines – au propre comme au figuré – avec l’acquisition d’un domaine cultivant des roses et autres plantes aromatiques à Grasse, en France.

    Appelé Domaine de la Rose par Lancôme, les quatre hectares de champs issus de l’agriculture biologique comprennent également d’anciennes terrasses et une distillerie. La marque utilisera des plantes de cette terre dans ses parfums.

    Cette décision marque la première fois que Lancôme devient propriétaire de domaine et producteur de roses. C’est aussi aujourd’hui un protecteur de la tradition parfumante, la région de Grasse étant classée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO et considérée comme le berceau de la parfumerie moderne.

    «La première fois que nous avons visité cet endroit, il y avait quelque chose de magique», a déclaré Françoise Lehmann, présidente de la marque mondiale Lancôme, à . «C’est un domaine très ancien; une famille la cultive depuis cinq siècles.

    Elle a déclaré que l’achat du domaine avait un sens stratégique pour la marque.

    «Lancôme est depuis très longtemps un parfumeur, utilisant des roses dans ses parfums», a déclaré Lehmann. «C’est un geste stratégique, mais c’est aussi un geste du cœur, comme cela a toujours été le cas pour Lancôme.

    De plus en plus, les marques de luxe acquièrent des chaînes de production entières pour contribuer à garantir la qualité et la durabilité, à la fois dans la fabrication et dans l’environnement environnant.

    La rose est le symbole emblématique de Lancôme. Armand Petitjean, qui a fondé la marque en 1935, était un passionné de rose. Il possédait une roseraie à l’extérieur de Paris, à Ville d’Avray, où sa femme cultivait les plantes.

    Sur le domaine nouvellement acquis, Lancôme cultivera la rose Centifolia pour l’utiliser dans ses parfums. À terme, la marque prévoit d’utiliser chaque élément du rosier pour créer de nouveaux ingrédients actifs et aucun déchet.

    Des oliviers, des pruniers et des figuiers poussent également sur la propriété, que Lancôme continuera de cultiver, ainsi que des plantes indigènes de la région, notamment l’iris, le jasmin, la lavande, l’orange amère, la tubéreuse et l’osmanthe.

    Il y aura aussi d’anciennes plantes aromatiques, telles que l’immortelle, la verveine et le lys de la Madone, à utiliser dans les parfums, ainsi que des ruches.

    Le Domaine de la Rose par Lancôme
    Gracieuseté de Bruno Vacherand-Denand / Lancôme

    Lehmann a déclaré qu’un objectif était de rendre le nouveau domaine ouvert à d’autres parties prenantes afin de partager les connaissances et le savoir-faire.

    Lancôme s’approvisionne déjà en roses dans un champ de cinq acres à Valensole, en France, qui sont destinées aux produits de soins de la peau de la marque.

    Lancôme s’approvisionne également en roses Centifolia, jasmin et lavande d’un autre domaine de Grasse pour la parfumerie.

    Au total, les trois domaines équivalent à 10 acres.

    «La chose intéressante pour nous en tant que marque», a déclaré Lehmann, «est d’avoir cet écosystème de roses, où nous avons les roses [organically] cultivé à Valensole. Ces extraits de rose sont mis dans nos produits de soins de la peau, par le biais de la biotechnologie ou de la technologie verte, et les fleurs de Grasse dans nos parfums.

    La Provence sert d’ancre à Lancôme, tant pour ses produits de soins de la peau que pour ses parfums, a-t-elle déclaré, ajoutant qu’ils étaient fabriqués avec des pratiques traditionnelles et une science avancée.

    Lancôme, une marque appartenant à L’Oréal, est commercialisée dans 130 pays à travers le monde.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *