Hugo Boss annonce des baisses à deux chiffres en 2020 –

  • FrançaisFrançais


  • Hugo Boss a annoncé des baisses à deux chiffres de son bilan en 2020. Bien que la société allemande ait connu une certaine reprise à la fin de l’année sur des marchés importants comme la Chine, cela n’a pas suffi à éviter une baisse de 29% du chiffre d’affaires du quatrième trimestre à 583. millions d’euros.

    Hugo Boss, qui avait poussé ses offres plus décontractées pendant la pandémie, a souffert non seulement du fait que les magasins étaient fermés et que les bureaux ont été fermés, mais aussi que les événements spéciaux – pour lesquels les consommateurs pouvaient acheter un nouveau costume ou une tenue formelle – ont été annulés. .

    Les ventes ont chuté de 33% au cours de 2020 à 1,95 milliard d’euros, contre 2,88 milliards d’euros en 2019.

    Dans un communiqué, le porte-parole du conseil d’administration d’Hugo Boss, Yves Müller, a décrit 2020 comme «sans aucun doute une année difficile».

    Les magasins du très important marché domestique de la société, l’Europe, avaient partiellement fermé leurs portes au cours des trois derniers mois de l’année, entravant la reprise progressive observée au troisième trimestre. Les ventes sur le continent, où la marque fait le plus d’affaires, ont chuté de 32%, neutre en devises, sur le trimestre pour atteindre 327 millions d’euros.

    En Amérique du Nord, les ventes ont reculé de 28% à 110 millions d’euros au quatrième trimestre.

    La Chine continentale a fourni un point positif significatif, avec des ventes au quatrième trimestre en hausse de 24%. Malheureusement, cela n’a pas suffi à compenser les baisses dans d’autres zones du territoire Asie-Pacifique et le trimestre s’est terminé sur une baisse de 3% à 124 millions d’euros.

    Pour l’ensemble de l’année, les ventes ont chuté de 32% en Europe et de 45% dans les Amériques. La Chine a progressé de 5%, mais l’Asie-Pacifique a globalement terminé l’année en baisse de 22%.

    Le commerce électronique a considérablement progressé au cours de l’année. Le site Web de la société a augmenté ses ventes dans 32 pays et les ventes en ligne ont grimpé de 49%, ajustées en fonction de la devise, au cours de l’année, permettant à Hugo Boss de dépasser 200 millions d’euros de ventes en ligne pour la première fois.

    En raison de la pandémie, Hugo Boss avait poussé vers des vêtements plus décontractés au cours de l’année – par exemple, en concluant des partenariats avec la marque de vêtements de sport Russell Athletic et en parrainant des basketteurs. Cela s’est reflété dans de légères différences entre les deux marques de la société: Boss, qui se concentre davantage sur les vêtements de cérémonie et représente une part beaucoup plus importante de l’entreprise, et Hugo, qui est la ligne la plus décontractée.

    Au quatrième trimestre, les ventes d’Hugo ont diminué de 26% pour atteindre 81 millions d’euros, tandis que les ventes de Boss ont chuté de 30% pour atteindre 502 millions d’euros. Pour l’année, les ventes de Hugo ont chuté de 28% tandis que celles de Boss ont chuté de 33%.

    L’EBIT de la marque s’élève à moins 236 millions d’euros. En 2019, il avait été positif, à 344 millions d’euros. Cependant, le quatrième trimestre de 2020 a indiqué une légère reprise. Bien que l’EBIT ait chuté de 89% au quatrième trimestre, il était positif – se situant à 13 millions d’euros.

    Malgré toutes les baisses à deux chiffres, Hugo Boss a souligné le positif – la gestion des coûts qui a conduit à un EBIT positif au quatrième trimestre, la reprise en Chine et les ventes en ligne, l’accent mis sur les vêtements décontractés – dans son communiqué annonçant les résultats.

    La société a prédit «que l’environnement mondial de la vente au détail s’améliorera progressivement au cours de 2021, à partir du deuxième trimestre» et que ses chiffres pour 2021 finiraient par être nettement supérieurs à ceux de 2020.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *