Carine Roitfeld et Adrian Cheng ouvrent l’exposition Savoir-Faire –

  • FrançaisFrançais



  • Le tapis d’or qui avait été déroulé le long du port de Hong Kong pour l’ouverture de l’exposition “Savoir-Faire: Le maître de l’artisanat de la mode” était une zone d’arrivée venteuse lorsque les invités se sont présentés à sa fête vendredi.

    La nouvelle exposition, co-organisée par Carine Roitfeld et Adrian Cheng, prend la mode de créateurs et de couture de 22 maisons – dont Balenciaga, Dior, Chanel, Iris van Herpen, Paco Rabanne, Richard Quinn et Tom Van Der Borght – et entrecoupée de 12 objets de design asiatique exceptionnels de la K11 Arts and Crafts Foundation allant d’un service de tasses à thé à un meuble laqué originaire de Yangzhou.

    Vêtu d’un “costume de savoir-faire” brodé de cristaux d’Alexander McQueen, Cheng a présenté l’exposition, qui s’ouvre au public du lundi au 14 février, comme une première combinant l’artisanat oriental et la couture occidentale.

    « Nous sommes ici pour inspirer la prochaine génération en matière d’artisanat », a-t-il déclaré.

    Il a été rejoint lors de la soirée d’ouverture par environ 450 invités, dont le maître d’arts martiaux Donnie Yen, les acteurs Stephen Fung et Michele Reis, et l’architecte Andre Fu.

    Adrien Cheng
    Courtoisie

    “Nous sommes ici pour rajeunir”, a ajouté Cheng. “Il y a vraiment la mission de s’assurer que la prochaine génération comprend l’héritage.”

    Malgré l’étendue des pièces exposées, qui vont d’une boîte de dimsum incrustée de jade à une robe Richard Quinn opulente éblouissante, Cheng a déclaré que « plusieurs fois, lorsque vous voyez les artefacts de la Fondation K11 et lorsque vous voyez la couture, vous voyez points communs. Vous voyez des thèmes communs.

    Pendant ce temps, à environ 10 000 kilomètres de Paris, une petite foule d’environ 50 invités a été accueillie par Roitfeld pour un cocktail. Le mannequin Soo Joo Park, la designer Christelle Kocher et l’artiste Adel Abdessemed étaient parmi ceux qui se sont réunis à l’hôtel Crillon, où le gala de Hong Kong était retransmis sur un écran.

    À l’origine, le plan était d’inviter des invités étrangers, mais les restrictions de voyage en cas de pandémie restant strictes, l’événement a plutôt évolué vers un format de diffusion en direct simultané.

    Roitfeld a déclaré qu’elle avait abordé le projet de curation comme elle le ferait pour un shooting de mode, en recherchant des mannequins aux poses expressives et aux couleurs inhabituelles.

    “C’est le but de cette exposition de surprendre”, a-t-elle déclaré, exhortant les visiteurs à inspecter les robes de près et à prendre des selfies avec elles pour les réseaux sociaux.

    La soirée a également donné le coup d’envoi d’une vente aux enchères silencieuse, avec des articles fournis par Alexander McQueen, Louis Vuitton, Saint Laurent et Chloé à gagner pour la semaine à venir, les bénéfices étant reversés à l’UNESCO et à la K11 Craft and Guild Foundation.

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *