SAP dit aux investisseurs que les clients choisissent déjà le cloud

  • Français


  • SAP dit aux investisseurs que la migration des clients vers le cloud n’est qu’une question de quand – pas si – malgré les preuves du contraire fournies par les utilisateurs, les analystes et d’autres tiers.

    Lors d’un appel avec des investisseurs, Scott Russell, membre du conseil d’administration de SAP pour la réussite des clients, a déclaré que l’importante clientèle de l’entreprise, qui comprend de nombreuses entreprises exerçant leurs activités sur ses systèmes ERP depuis des décennies, avait “déjà pris la décision de passer au cloud”. “

    En octobre 2020, SAP a promis aux investisseurs d’accélérer l’adoption du cloud par les utilisateurs après une réinitialisation de ses prévisions et une baisse de 23 % de sa valorisation. En janvier suivant, il a lancé RISE avec SAP, une offre commerciale qui promet d’élever et de déplacer les clients vers son cloud avec des SI groupés, des hyperscalers et des offres de conseil – le géant allemand du logiciel affronte tout avec “une main à serrer”.

    À la suite des résultats de la société pour le calendrier Q1, publiés aujourd’hui, Russell a déclaré aux investisseurs que la question était de savoir comment et quand, et non si les clients de SAP passeraient au cloud.

    “Ce qui est vraiment clair, c’est que leur parcours sera différent”, a-t-il déclaré. “Avec le passage à Rise, lorsque nous avons annoncé qu’il ne s’agissait pas seulement d’une architecture cible consistant à être dans le cloud, mais qu’elle aidait les clients dans un parcours de transformation adapté à leur paysage. Certains auront une période de temps plus longue et tireront parti de leur architecture sur site ; d’autres passent directement à une nouvelle version dans le cloud en utilisant notre ajout public. »

    Le message contredit l’opinion des clients qui s’adressent à Le registre et l’analyste Gartner.

    “SAP devrait écouter car tous les gros clients ne passeront pas au cloud public car ils n’ont pas le type de standardisation que SAP a tendance à offrir là-bas”, a déclaré Sebastian Westphal, membre du conseil d’administration de DSAG, le puissant utilisateur germanophone de SAP. groupe.

    Christian Hestermann, directeur principal et analyste de Gartner, a déclaré Le registre plus tôt ce mois-ci, alors qu’il était difficile d’exclure que tous les clients passent éventuellement au cloud, de nombreuses entreprises aux environnements complexes avaient du mal à voir les avantages de la transition.

    “L’idée que tout le monde s’installera là-bas, plus tôt que tard : c’est certainement faux”, a-t-il déclaré.

    Dans le même temps, Bernd Engist, CTO du fournisseur de logiciels tiers Avantra, a convenu que certains utilisateurs SAP, en particulier dans le secteur manufacturier, seraient presque certains de ne jamais passer au cloud public.

    “Certains clients ne passeront jamais au cloud public pour des raisons de protection des données”, a-t-il déclaré.

    Parler à El RegDSAG a également fait part de ses inquiétudes concernant la réplication des personnalisations sur site dans le cloud, qui nécessite ABAP Cloud, basé sur SAP Business Technology Platform (BTP), le cloud remplaçant l’environnement d’exécution d’application NetWeaver.

    Westphal a déclaré que les utilisateurs craignaient de payer des abonnements continus pour des services dans le cloud qui reproduisent la personnalisation qu’ils avaient déjà créée sur site.

    Mais le PDG de SAP, Christian Klein, a déclaré aux investisseurs que BTP aiderait à augmenter les revenus du cloud de SAP.

    “Notre propre organisation de services [and] un écosystème de plus de 500 000 consultants SAP : ils sont [helping] pour passer de NetWeaver à BTP », a-t-il déclaré. « Non seulement nous élevons et transférons l’ERP et les chaînes d’approvisionnement vers le cloud, mais nous les transformons également et réduisons la complexité. Lorsque toute la logique de l’application repose sur BTP [it is] la chose la plus simple pour construire toutes ces extensions de l’industrie… sur la plate-forme qui stimule la consommation, l’adoption… [and] avec cela, de plus en plus de revenus du cloud. Le BTP est l’un des plus gros atouts de croissance dont nous disposons dans les années à venir.”

    Dans ses résultats du premier trimestre, SAP a enregistré une croissance de 10% de son chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente pour atteindre 7,44 milliards d’euros. Le bénéfice d’exploitation a chuté de 45 % à 803 millions d’euros, en partie en raison de l’augmentation de la rémunération en actions. ®

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *