Linux Lite 6.0 : c’est assez joli, mais ‘lite’ ce n’est pas le cas

  • FrançaisFrançais



  • Linux Lite existe depuis 2012 et la version 6, nom de code “Fluorite”, est l’une des premières distributions basées sur Ubuntu à proposer une version basée sur Ubuntu 22.04 “Jammy Jellyfish”, sortie le mois dernier.

    Il s’agit sans aucun doute d’une distribution destinée aux utilisateurs de Windows. Par exemple, contrairement à certaines distributions, il n’y a pas de questions difficiles sur le bureau que vous voulez – vous obtenez Xfce 4.16, avec un thème plat à la mode, mais une disposition par défaut quelque peu rétro qui nous rappelle Windows XP. Le bouton Démarrer et les boutons de la fenêtre ont des étiquettes de texte, par exemple. Nous avons aimé cela : c’est simple, efficace et bienvenu, mais Zorin OS 16 gère un look Windows plus moderne.

    Linux Lite n’hésite pas non plus à inclure des logiciels gratuits non open source : le navigateur Web par défaut est Google Chrome. L’annonce de sortie très longue et plutôt décousue indique que c’est parce qu’Ubuntu distribue Firefox en tant que package Snap et que les développeurs voulaient protéger les utilisateurs de trop de gestionnaires de packages. C’est assez juste.

    Il existe également un avertissement indiquant que si vous installez Firefox à partir du magasin de logiciels, vous installerez également le support Snap. Aussi légitime. Ce que nous avons trouvé quelque peu étrange, c’est que l’annonce de la version contient ensuite des instructions sur la façon d’installer un package Firefox .DEB à partir d’un référentiel externe. Cela semble déplacé dans une annonce de version, sans compter que nous pensons que c’est quelque chose que le fournisseur de distribution devrait faire, plutôt que de laisser le soin aux utilisateurs novices.

    Linux Lite 6 a un bureau propre et coloré et un écran de bienvenue convivial

    Linux Lite 6 a un bureau propre et coloré et un écran de bienvenue convivial

    Chrome est le navigateur le plus largement utilisé, ce sera donc probablement un choix populaire, mais pas celui qui plaira aux évangélistes FOSS. D’un autre côté, si accueillir les migrants Windows est un objectif principal, pourquoi ne pas regrouper Microsoft Edge pour Linux ? Nous l’avons essayé, et cela a parfaitement fonctionné.

    Il existe de nombreuses petites personnalisations dans Linux Lite qui le différencient de la distribution Xubuntu en amont, ou de concurrents évidents tels que l’édition Xfce de Linux Mint ou Zorin OS Lite. Certains sont évidents, comme l’écran de bienvenue, qui nous l’a rappelé chez plusieurs descendants de Mandriva. Il est étrange que même dans la distribution installée, cela ait un bouton “installer maintenant” proéminent, cependant. Certaines modifications sont moins évidentes mais toujours bienvenues, telles que l’invite du shell powerline Bash.

    La toute première icône du bureau est une ligne vers le “manuel d’aide”. C’est une bonne idée, même si nous trouvons le nom un peu redondant. Pour avoir une idée du style de la documentation, vous pouvez la lire en ligne.

    La Logiciel léger L’application a une liste de 37 packages complémentaires, qui est un mélange de logiciels FOSS, tels que le package “extras restreints” en amont d’Ubuntu – qui, selon nous, devrait probablement être installé par défaut – à des applications propriétaires telles que Skype, Spotify, Steam, Équipes et Teamviewer. Il n’y a pas de différenciation visible entre les outils gratuits ou propriétaires, mais encore une fois, un nouveau migrant Windows ne s’en souciera probablement pas.

    La suite de productivité préinstallée est LibreOffice, la version stable 7.2. Étant donné que la distribution inclut facilement autant de logiciels gratuits propriétaires, nous avons été surpris que ce ne soit pas quelque chose de plus proche de MS Office moderne, tel que WPS Office, tel qu’il est inclus à la fois dans Deepin et Ubuntu DDE.

    Linux Lite 6 est un sac mélangé. Il comprend un navigateur Web propriétaire, mais beaucoup plus populaire que Firefox. Il comprend de nombreux autres outils propriétaires, mais pas certains auxquels nous pourrions nous attendre. Il inclut plus de documentation que la plupart des distributions gratuites, ce qui est une bonne chose, mais sa qualité est variable. Par exemple, l’annonce de la version inclut une note indiquant qu’une certaine action peut provoquer un plantage, se terminant par : “À vous de me dire.” Nous avons également été surpris que la section “Mise à niveau” indique simplement :

    Même Linux Mint, qui pendant longtemps n’a pas pris en charge les mises à niveau, le fait maintenant, c’est donc une omission majeure.

    Enfin, Linux Lite est ne pas une distribution légère. Le fichier ISO fait plus de 2 Go et il a catégoriquement refusé de s’installer sur un lecteur virtuel de 12 Go. Il a laissé un disque de 16 Go bien à moitié plein. L’utilisation de l’un des ordinateurs de bureau les plus légers ne rend pas automatiquement l’ensemble du système d’exploitation léger.

    Mis à part ces arguties, tout PC suffisamment récent pour disposer du processeur 64 bits requis par Linux Lite 6 l’exécutera facilement, presque certainement beaucoup plus rapidement qu’il n’exécutera n’importe quelle version de Windows prise en charge. L’aspect et la convivialité du bureau ne sont pas aussi modernes que Zorin OS, mais nous préférons en fait cela, tout comme nous préférons l’interface utilisateur traditionnelle des menus et barres d’outils de LibreOffice à l’interface ruban Microsoft ou WPS Office.

    Si vous cherchez quelque chose à installer pour remplacer directement, par exemple, une ancienne installation fatiguée de Windows 7, c’est un choix raisonnable… mais malgré son nom, il existe des options plus légères que Linux Lite. ®

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.