L’Inde rend l’achat d’une vache d’occasion plus facile que l’achat d’une voiture d’occasion

  • FrançaisFrançais


  • L’Inde a lancé une nouvelle application pour aider les agriculteurs à accéder aux informations sur le bétail et espère qu’elle réduira le coût du bétail et rendra les exploitations plus efficaces.

    L’application, appelée e-Gopala, permettra aux agriculteurs sur le terrain de s’enregistrer et d’accéder aux informations sur leur bétail à l’aide d’étiquettes d’identification liées à la base de données Pashu Aadhaar établie l’année dernière.

    La base de données, qui reprend un système similaire conçu pour suivre les citoyens indiens, fournit à chaque animal une étiquette d’oreille contenant un numéro d’identification à 12 chiffres. Le nombre est lié aux données sur l’espèce précise, la race, le pedigree de l’animal, ainsi que toutes les informations relatives au vêlage, à la production laitière et aux vaccinations.

    Ces bases de données sont assez courantes dans le monde pour aider les agriculteurs à gérer et à commercialiser leur bétail. L’Inde a le plus grand cheptel du monde et est le plus gros producteur de lait, mais faute d’un tel système, la productivité du secteur a été gravement entravée.

    Dans un discours annonçant la nouvelle application, le Premier ministre Narendra Modi a déclaré que les informations accessibles avec l’application aideront les encadreurs à choisir un bétail de meilleure qualité et à éviter d’avoir à traiter avec des intermédiaires.

    L’Inde n’a pas le meilleur bilan en matière de sécurité de bases de données aussi volumineuses. En 2017, le système Aadhaar utilisé pour les citoyens a divulgué 135 millions d’enregistrements, qui comprenaient non seulement des photos de visages, d’empreintes digitales et d’iris de citoyens, mais également des détails de leurs comptes bancaires. Peut-être que les vaches s’en tireront mieux. ®

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *