Le Japon prévoit un tourisme spatial robotisé télécommandé vers l’ISS et au-delà

  • FrançaisFrançais



  • La Station spatiale internationale obtient des “avatars spatiaux” de robots mobiles contrôlables par le public depuis la Terre, grâce à un projet conjoint entre l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA) et la start-up de téléprésence avatarin d’ANA Holdings.

    Le projet créera une expérience virtuelle de tourisme spatial à distance destinée à ceux qui ne peuvent pas se permettre de faire du stop avec Jeff Bezos ou Richard Branson.

    Le communiqué de presse de la JAXA se lit comme suit :

    Ce n’est pas la première collaboration entre JAXA et avatarin. Le duo a collaboré l’année dernière, résultant en une démonstration technologique d’expérience virtuelle permettant à des robots à bord du module KIBO de l’ISS.

    Le nouveau projet s’appuie sur cette démonstration technologique augmentant le rôle des robots à bord de l’ISS avec un nouveau type d’avatar qui agira en tant que collègue pour les astronautes sur la station et sur d’autres paramètres comme la lune. Les avatars travaillant à ce titre auront des mains de haute précision. D’autres avatars seront tout au sujet d’une expérience de divertissement.

    En plus des deux nouveaux types d’avatars, le projet utilisera un type existant de robot avatar appelé « newme » comme outils d’éducation et de relations publiques, offrant des visites virtuelles et suscitant l’intérêt pour l’exploration spatiale depuis la Terre.

    avatarin fournira les avatars et la technologie de téléprésence ; JAXA apportera son expérience spatiale, ses connaissances et ses installations ; et un tiers, l’École d’ingénierie de l’Université de Tokyo, participera en développant un système d’estimation de l’auto-position.

    Aucune des parties ne dit quand les avatars seront disponibles pour un spot de télétourisme, mais leurs aspirations dépassent déjà les expériences de l’ISS et visent “des technologies robotiques possibles qui peuvent être efficacement déployées dans les futures missions d’exploration spatiale”.

    Et vu que JAXA a atterri deux fois sur des astéroïdes, nous allons peut-être faire un sacré tour. ®

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *