Le deuxième vaisseau spatial Soyouz subit une fuite, force le retard

  • Français


  • L’agence spatiale russe suspendra le retour de trois astronautes de la Station spatiale internationale alors qu’elle travaille avec la NASA pour enquêter sur un problème de fuite de liquide de refroidissement qui a touché un vaisseau spatial cargo sans équipage le week-end dernier.

    Le Progress MS-21 – également connu sous le nom de vaisseau spatial Progress 82 – est arrivé au laboratoire spatial flottant en octobre 2022 avec de l’eau et d’autres fournitures. Après des mois d’amarrage au module Poisk de la station, le véhicule a soudainement commencé à cracher du liquide de refroidissement.

    Le 11 février, les ingénieurs du centre de contrôle de mission russe ont détecté une chute de pression à l’intérieur de sa boucle de refroidissement, mais la station et l’équipage à bord sont sains et saufs.

    “Les écoutilles entre le Progress 82 et la station sont ouvertes, et les températures et les pressions à bord de la station sont toutes normales. L’équipage, qui a été informé de la fuite de la boucle de refroidissement, n’est pas en danger et poursuit les opérations normales de la station spatiale”, a déclaré la NASA. confirmé dans un communiqué.

    Le vaisseau spatial Progress 82 est actuellement rempli de déchets et devrait se désarrimer le 17 février et être éliminé au-dessus de l’océan Pacifique. Il a commencé à fuir du liquide de refroidissement juste au moment où le vaisseau spatial cargo russe Progress 83 sans équipage s’est amarré avec succès au module de service Zvezda de la station.

    La NASA et Roscosmos enquêtent actuellement sur le problème de liquide de refroidissement sur Progress 82 car il s’agit du deuxième incident Soyouz de la fin après que le Soyouz MS-22 a commencé à fuir en décembre. On ne sait pas ce qui aurait pu causer ce dysfonctionnement, bien qu’une possibilité qui ait été évoquée soit qu’un micrométéoroïde ait percé un radiateur extérieur.

    Yury Borisov, directeur général de Roscosmos, a déclaré que les cosmonautes Sergey Prokopyev et Dmitry Petelin, ainsi que l’astronaute de la NASA Frank Rubio, devront rester à bord jusqu’en mars au plus tôt pendant que les responsables examinent la dépressurisation de la boucle de refroidissement, selon Reuters. Leur ferry spatial devait être lancé le 20 février, mais cela a été repoussé au 10 mars au plus tôt.

    “Les responsables surveillent tous les systèmes de la Station spatiale internationale et ne surveillent aucun autre problème”, a conclu la NASA. ®

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *