La NASA annule le lancement de la fusée Artemis SLS Moon d’aujourd’hui

  • FrançaisFrançais



  • Le système de lancement spatial de la NASA est resté enraciné sur la plate-forme ce matin au Kennedy Space Center sur la côte est des États-Unis après que son lancement a été effacé par les contrôleurs.

    La fusée sans pilote était censée décoller vers 08h30 ET (12h30 UTC). Le vol aurait été le premier véritable test du SLS de plusieurs milliards de dollars – la fusée super lourde à deux étages de l’agence américaine – qui est conçue pour éventuellement emmener des astronautes sur la Lune d’ici 2025 dans le cadre du programme Artemis.

    La fusée d’aujourd’hui, avec une capsule d’équipage Orion vide au sommet de la pile, devait voler autour de la Lune pour évaluer ses capacités et sa conception avant toute mission habitée. Cependant, cela a été annulé après que l’un des moteurs n’a pas pu être réglé à la bonne température.

    Voici la confirmation de la NASA sur le gommage :

    Le compte à rebours avait déjà été un peu chargé car le chargement de son carburant cryogénique avait été brièvement reporté tandis que les responsables surveillaient les orages qui se cachaient au large des côtes de la Floride.

    Après un retard de près d’une heure, le ravitaillement en carburant a commencé et tout semblait initialement bien se passer. Un refroidissement du système de propulsion principal et des lignes de transfert s’est déroulé comme prévu. Tout d’abord, l’oxygène liquide a été transféré, puis l’hydrogène liquide.

    Le sentiment de déjà-vu était palpable lorsqu’une fuite d’hydrogène a été détectée; cela est également apparu dans les tests précédents. Un pic dans la quantité d’hydrogène autorisée à s’infiltrer dans un bidon de purge était le problème.

    Après avoir pris des conseils d’ingénierie, les gestionnaires ont continué. Après une pause, le remplissage du réservoir d’hydrogène liquide a repris d’abord avec un remplissage lent puis un remplissage rapide. La concentration de fuite de gaz n’a pas augmenté en dehors des contraintes, et une autre balle a semblé avoir été esquivée lorsque les réservoirs cryogéniques ont été remplis et remplis.

    Le SLS de la NASA sur le lanceur mobile

    Artemis J’obtiendrai 3 tentatives de lancement après l’accord de l’extension du système de résiliation

    LIRE LA SUITE

    Même une fissure apparente dans une bride interréservoir – apparaissant comme une ligne de givre – a été expliquée par les ingénieurs comme simplement de l’air piégé et refroidi dans la mousse isolante de la bride, formant la glace que nous pouvions voir. En d’autres termes, rien à craindre.

    Cependant, c’est l’un des moteurs RS-25 du SLS qui a finalement stoppé la première tentative de la NASA de lancer sa fusée Artemis Moon. Alors que trois des quatre moteurs ont été refroidis correctement, en purgeant une partie du propulseur cryogénique vers les moteurs, le moteur numéro trois n’a pas coopéré malgré les meilleurs efforts de dépannage des ingénieurs et n’a pas pu atteindre la bonne température. Malheureusement, la NASA n’avait pas été en mesure de tester cette étape lors de la précédente répétition en tenue humide.

    Le compte à rebours, qui ne tenait déjà qu’à un fil, s’est arrêté à la minute T-40 avant que les managers ne décident de jeter l’éponge et de frotter le lancement de ce matin.

    La NASA n’a pas immédiatement confirmé si le gommage nécessiterait un retour au bâtiment d’assemblage des véhicules, ou si le problème pouvait être résolu sur le pad. Alors que ce dernier maintiendrait les dates de lancement de secours des 2 et 5 septembre en jeu, un retour en arrière repousserait la date de lancement plus profondément en septembre ou octobre.

    La dernière mise à jour de la NASA se lit comme suit :

    Notons enfin que SpaceX a pu lancer samedi une fusée Falcon 9 depuis la Floride, emportant 54 satellites haut débit Starlink à mettre en orbite. ®

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.