La Chine lance le premier module d’une nouvelle station spatiale Tiangong-3 avec équipage

  • FrançaisFrançais



  • La Chine a placé le premier module d’une station spatiale avec équipage en orbite.

    Lancé jeudi au sommet d’une fusée Long March 5B vers 03h30 UTC, le module «Tianhe» mesure 16,6 mètres de long, 4,2 mètres de diamètre à son point le plus grand et pesait 22,5 tonnes sur Terre. C’est le plus gros vaisseau spatial développé par la Chine.

    Tianhe comprend des quartiers d’habitation et un kit de survie capable de supporter trois taïkonautes, ainsi qu’un quai pour les vaisseaux spatiaux entrants et les deux autres modules de station que la Chine lancera plus tard cette année. Ces modules seront assemblés à angle droit, donnant aux sections habitables de la station une forme en T.

    Les modules supplémentaires sont plus petits que Tianhe et la station spatiale entièrement assemblée fera environ un cinquième de la taille de la Station spatiale internationale.

    Les comparaisons avec les dimensions de l’ISS ne dérangent pas la Chine, qui sait que c’est ce que vous faites avec votre station spatiale qui compte. L’Empire du Milieu a déjà un éventail d’expériences de ses propres boffins, et d’autres conçues par des collaborateurs internationaux, qui, selon lui, permettront à la fois de faire progresser ses propres capacités et de s’avérer une aubaine pour toute l’humanité.

    La Chine a déjà exploité deux stations spatiales – Tiangong 1 et 2 – mais il s’agissait de prototypes non destinés à une habitation continue. Tiangong 1 a accueilli un équipage pendant 15 jours et Tiangong 2 l’a doublé à 30 jours.

    La Chine prévoit d’occuper la nouvelle station de 2022 dans un avenir prévisible, ce qui en fera le seul pays à disposer actuellement d’une station spatiale pour elle-même (bien que la Russie ait annoncé la semaine dernière qu’elle lancerait bientôt son propre vrai, promesse).

    Le Tiangong-3 aura bien sûr aussi – tousser – des usages stratégiques. Mais pour l’instant, célébrons le fait que dans quelques mois, l’humanité aura deux stations spatiales occupées en permanence.

    Ces quelques jours ont été occupés dans l’espace, avec Arianespace effectuant des lancements réussis d’un vaisseau Soyouz lundi et d’un Vega mercredi, et la Chine envoyant un long 6 mars, avec neuf satellites à bord, mardi. SpaceX a lancé un Falcon 9 et 60 satellites Starlink une heure environ après le lancement de Tianhe, avec un booster qu’il a utilisé pendant une septième fois, puis a atterri sain et sauf sur un droneship. ®

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *