Fujitsu revendique le leadership mondial dans la gestion des maux de tête

  • FrançaisFrançais



  • Fujitsu a été saluée comme la première entreprise mondiale par l’Association mondiale de soutien aux patients de l’International Headache Society.

    Alors oui, il s’avère qu’il existe en fait une Société internationale des maux de tête. Mais ce n’est même pas la grande nouvelle.

    Une annonce sur le site Web de Fujitsu Japon explique que la société a interrogé le personnel et a découvert que 85 % étaient au courant des maux de tête ou des migraines, mais que 84 % ne les avaient jamais traités. Des calculs internes ont révélé que le coût total des maux de tête était de 22,5 millions de dollars par an, soit 866 dollars par travailleur souffrant de maux de tête et 2 250 dollars pour les migraineux.

    Ces chiffres étaient pires que ceux de la plupart des pays du Japon, c’est pourquoi la société a conçu le projet Fujitsu Headache.

    Le projet s’est déroulé de 2019 à 2022 et a vu plus de 70 000 employés proposer des sessions d’apprentissage en ligne sur la façon de gérer l’affliction, des consolations en ligne avec des spécialistes des maux de tête et des exercices utiles pour les personnes souffrant.

    Le retour sur investissement n’est pas encore déterminé, mais Fujitsu Japon estime que cet effort a probablement fait une différence dans la qualité de vie de son personnel au Japon.

    L’entreprise peut également pointer vers un nouvel objet brillant : un certificat de l’International Headache Society attestant de son engagement à lutter contre le fléau des maux de tête. Fujitsu affirme être la première entreprise à être célébrée de cette manière.

    Certificat de maux de tête Fujitsu

    Le prix du mal de tête de Fujitsu. Cliquez pour agrandir

    Le registre reconnaît que les maux de tête chroniques ne sont pas une blague – la colonne vertébrale d’âge moyen de ce vautour peut déclencher des épisodes débilitants si elle est prise pour acquise. Mais la nouvelle du prix nous a amenés à nous demander : pourquoi tant d’employés de Fujitsu ont-ils mal à la tête ?

    La culture de travail au Japon continue de supposer que le personnel travaille de très longues heures (et boit occasionnellement beaucoup d’alcool), ce qui peut aggraver la caboche. Des entreprises comme Fujitsu ont également subi des pressions ces derniers temps, car de gros acheteurs comme le gouvernement japonais recherchent des fournisseurs alternatifs qui sont considérés comme plus susceptibles de faire avancer les choses rapidement et à moindre coût. Le stress est certainement un précurseur des maux de tête. La disparition des mainframes de Fujitsu pourrait bien y avoir contribué.

    Quelle que soit la cause, au moins Fujitsu a tenté de remédier. ®

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.