Extraire du carburéacteur à partir de rien ? Nous pouvons le faire, disent les scientifiques

  • FrançaisFrançais



  • Vidéo Les tentatives de l’industrie aéronautique de passer au vert reçoivent un coup de pouce d’un endroit improbable : le carburéacteur neutre en carbone tiré de l’air.

    Cela peut sembler tiré par les cheveux, mais c’est un concept que les ingénieurs de l’Ecole polytechnique fédérale de Suisse (EPF) ont non seulement prouvé expérimentalement, mais apparemment à nouveau prouvé à grande échelle. Mieux encore, le carburant créé par le processus est prétendument une alternative au carburant d’aviation d’origine fossile qui peut être utilisé sans modification de l’infrastructure de stockage ou de distribution.

    Voici comment fonctionne le système :

    Vidéo Youtube

    Synthétiser du kérosène suffisamment pur pour être utilisé comme carburéacteur à partir de rien n’est même pas un nouveau concept. Nous savons qu’il peut être formé à partir de quelque chose appelé gaz de synthèse, ou gaz de synthèse, qui est un mélange d’hydrogène et de monoxyde de carbone.

    Fondamentalement, l’objectif de ce projet particulier est de produire une forme de gaz de synthèse propre et neutre en carbone qui ne crée pas d’émissions supplémentaires. Selon les chercheurs, la meilleure façon d’y parvenir est d’utiliser l’énergie solaire.

    Pour leur unité d’essai, les chercheurs ont construit un réseau de 169 réflecteurs de suivi du soleil qui concentrent environ 15 kW d’énergie solaire à une ouverture de 16 pouces sur un réacteur solaire monté sur une tour. Selon les chercheurs, l’énergie solaire dirigée vers le réacteur “correspond à un taux de concentration solaire moyen d’environ 2 500 soleils, avec un pic supérieur à 4 000 soleils”.

    À l’intérieur du réacteur, les températures atteignent environ 1 500 ° C (2 732 ° F), ce qui est suffisamment chaud pour séparer le dioxyde de carbone capturé et la vapeur d’eau atmosphérique pour former du gaz de synthèse. En se refroidissant, le gaz de synthèse s’écoule du réacteur vers une unité gaz-liquide qui le transforme en kérosène.

    Selon les chercheurs, le gaz de synthèse produit par le réacteur a une sélectivité, une pureté et une qualité suffisamment élevées pour le rendre adapté à la synthèse Fischer-Tropsch, qui transforme le gaz de synthèse liquide à base d’hydrogène et de monoxyde de carbone en hydrocarbures que nous pouvons utiliser pour piloter des avions.

    Le système n’est pas le plus efficace – ne gérant qu’une efficacité de 4,1% du solaire au gaz de synthèse. Pourtant, Aldo Steinfeld, chef de projet et professeur d’ingénierie à l’ETH, a déclaré à l’IEEE qu’il s’agissait d’un record pour la production de carburant thermochimique.

    Le projet à l’échelle du test n’a utilisé aucune technologie de capture de chaleur, ce qui signifie que ce record pourrait être battu. Si la technologie de récupération de chaleur était ajoutée à une future itération de l’installation, les taux d’efficacité pourraient atteindre 20 %, selon les chercheurs.

    Le carburéacteur qui commence sa vie sous forme d’air et de carbone capturé, ont expliqué les chercheurs, est complètement neutre en carbone car le carburant ne produit que la quantité de dioxyde de carbone nécessaire à sa fabrication.

    Cela pourrait être une technologie bienvenue pour les compagnies aériennes, qui sont dans une situation difficile, a déclaré à l’AP Jim Harris, responsable du conseil en aérospatiale de Bain & Co. Alors que l’aviation rebondit après la pandémie, a déclaré Harris, la probabilité que l’industrie atteigne son objectif de neutralité carbone de 2050 s’éloigne. “Il n’y a pas de solution évidente, il n’y a pas de technologie unique, il n’y a pas d’ensemble d’actions qui permettront à l’industrie d’y parvenir”, a déclaré Harris.

    L’équipe de Steinfeld affirme que leur usine de carburant est “une voie viable vers la mise en œuvre à l’échelle mondiale de la production de carburant solaire”, ce qui pourrait être une bonne nouvelle pour les entreprises aérospatiales qui tentent de réduire leurs émissions. ®

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.