Confirmé: l’équipe du télescope spatial James Webb prévoit le lancement pour ce réveillon de Noël après la réparation du câble de données

  • FrançaisFrançais



  • Mis à jour Le lancement du télescope spatial James Webb (JWST) a été confirmé pour le 24 décembre* après que les ingénieurs ont enquêté et résolu un problème de communication à bord du combo booster et vaisseau spatial.

    Lors d’un briefing jeudi, des représentants de l’ESA et de la NASA – dont l’administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de l’agence spatiale américaine, Thomas Zurbuchen – ont vanté le potentiel scientifique de l’observatoire immensément hors budget et énormément retardé, actuellement perché au sommet d’une fusée Ariane 5 à l’aéroport français d’ArianeSpace. Établissement guyanais.

    Et c’est au cours de ce briefing que le gremlin de communication qui a fait passer la date du lancement du 22 décembre à “pas avant” la veille de Noël a été discuté.

    Au cœur du problème se trouvait un câble de données utilisé dans un test de vitalité qui confirme que les systèmes fonctionnent et se parlent comme prévu. Ce test doit être terminé avant que le télescope puisse être encapsulé avant le lancement. Zurbuchen a déclaré aux participants qu’il était optimiste quant au fait que le problème avait été résolu, mais le travail ne se poursuivrait pas avant qu’une décision ne soit prise à 18h00 HE.

    Eh bien, il est 18 heures sur la côte est des États-Unis et Zurbuchen dit que le problème de câble a été résolu et que le lancement est en bonne voie pour le 24 décembre, bien que nous attendions une confirmation finale qui n’arrivera que vendredi :

    Une fois que la portée est encapsulée, les choses devraient évoluer à un rythme plus normal vers le lancement, bien que Zurbuchen ait plaisanté plus tôt en disant que rien n’était routinier en ce qui concerne le télescope spatial James Webb.

    Il est juste de dire que les nerfs sont tendus au fur et à mesure que les jours comptent vers le lancement. L’Ariane 5 s’est avérée être une bête de somme fiable au fil des ans et l’observatoire lui-même a fait l’objet de tests approfondis. Qu’est ce qui pourrait aller mal?

    Une possibilité apparue par l’intermédiaire d’un imaginaire modifié photo publicitaire montrant à l’origine le télescope hissé dans les airs prêt à être attaché à son Ariane 5.

    Précisons également que Catherine n’était pas à l’origine de l’image ci-dessus. Il a pourtant fait le tour d’au moins une agence spatiale. Un peu d’humour de potence pour les scientifiques concernés, gageons-nous.

    Dans le cadre des accords internationaux à l’origine du JWST, l’ESA fournit des services de lancement. Après des décennies de développement, il est tout à fait compréhensible que les ingénieurs souhaitent ne rien laisser au hasard. Du moins dans la mesure du possible.

    Après les années de retard encourues jusqu’à présent, qu’est-ce que quelques jours de plus ? ®

    Mis à jour à 08:59 UTC pour ajouter :

    Le directeur général de l’ESA, Josef Aschbacher, vient de confirmer le lancement du réveillon de Noël :

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *