The Greatest Show (man) … c’est le blog du vendredi ! – Magazine du monde du jouet

  • FrançaisFrançais



  • J’ai fait profil bas cette semaine, faisant tout mon possible pour éviter d’attraper Covid avant Toy Fair la semaine prochaine. Après avoir attendu si longtemps, je ne voudrais certainement pas tomber sur le dernier obstacle, alors les groupes de travail «apportez votre propre bouteille» ont été strictement interdits. La bonne nouvelle est que les taux d’infection chutent rapidement à Londres et dans une grande partie du Royaume-Uni (à part Derby, je suppose), de sorte que les visiteurs se sentiront, espérons-le, à l’aise pour assister au salon. C’est une pure coïncidence que les restrictions du plan B du Royaume-Uni doivent prendre fin pendant le déroulement du salon, mais à bien des égards, cela justifie la décision de poursuivre la foire.

    Cette année sera ma 41e Foire du jouet, ma première exposition datant de 1981, lorsqu’elle s’est tenue à Earls Court. Jusqu’à l’année dernière, je n’avais jamais manqué un spectacle, suivant l’événement dans son voyage d’Earls Court à Olympie, puis à Excel et enfin de retour à Olympie. En revanche, beaucoup assisteront à leur tout premier spectacle la semaine prochaine – et j’espère qu’ils trouveront l’expérience aussi exaltante que je le fais toujours. Même après toutes ces années, je suis toujours excité à l’approche du spectacle, et peut-être encore plus après la pause de deux ans que nous avons dû endurer.

    Ici, à Toy World Towers, la préparation du spectacle est presque terminée et mon agenda est à peu près rempli pour les trois jours. Sur cette note, un fournisseur m’a dit qu’il avait essayé de prendre rendez-vous avec un client important, seulement pour se faire dire “Désolé, je suis dos à dos mardi et mercredi”. Lorsque le fournisseur a suggéré qu’il avait des lacunes le jeudi, le détaillant a répondu : “Je ne suis là que pour deux jours, alors j’ai peur de ne pas avoir le temps de vous voir.” Si seulement il y avait une solution évidente à cette situation…

    Mais sérieusement, je sais que si les grandes enseignes ont l’habitude de prendre rendez-vous avant le salon, certains indépendants préfèrent se présenter et essayer de monter sur des stands ad hoc. Je ne suis pas sûr que cette approche ait jamais été aussi sensée, mais cette année de toutes les années, je peux à peu près garantir que cela ne fonctionnera pas. Plusieurs grandes entreprises de jouets sont sorties cette semaine pour encourager (en fait, implorer) les détaillants à prendre rendez-vous : de nombreux exposants doivent limiter le nombre de personnes sur leur stand pour garantir une expérience sûre et confortable aux visiteurs, de sorte que les personnes qui se présentent simplement sur des spécifications sont très peu probables. pour monter.

    Certains indépendants se sont plaints au cours des années précédentes de ne pas avoir été autorisés à se promener sur un stand sans être accompagnés, mais je crains que ce ne soit tout simplement pas faisable dans le climat actuel. J’ai entendu parler d’au moins une entreprise qui n’offre que des rendez-vous de 15 minutes, ce qui permet au plus grand nombre de regarder autour. Donc, si vous êtes un détaillant qui n’a pas encore pris de rendez-vous, peut-être vaut-il la peine de prendre un peu de temps aujourd’hui pour organiser quelques rendez-vous ?

    Toute l’équipe de Toy World sera au salon la semaine prochaine (notre base sera le stand B23), nous espérons donc vous voir en personne autant que le temps le permettra – sans Hong Kong, Nuremberg et New York cette année, nous avons de regrouper toutes nos réunions en un seul spectacle, plutôt que de les répartir sur trois ou quatre événements. Mais soyons simplement reconnaissants que le spectacle puisse continuer; à Hong Kong, le gouvernement a atteint le stade de la pandémie où il fait du porte-à-porte pour tenter de trouver et d’abattre 2 000 hamsters qui, selon lui, sont responsables de la propagation de Covid (je vous promets que je n’invente rien) – alors à la personne qui m’a dit cette semaine qu’il s’attend à se rendre à Hong Kong au printemps… Je pense que mes 5 £ sont en sécurité.

    Il y a sans aucun doute un enthousiasme ici au Royaume-Uni pour que des salons aient lieu : Toymaster a annoncé que son salon de mai était déjà complet, tandis que les inscriptions sont maintenant ouvertes pour le salon INDX Toys & Nursery en avril (anciennement le salon AIS). Avec Spring Fair qui se déroulera également dans quelques semaines, la communauté britannique du jouet aura de nombreuses occasions de voir des fournisseurs et de nouveaux produits en chair et en os dans les mois à venir.

    En dehors des spectacles, Toys R Us a nommé Diane Lee au poste de directrice des achats pour son opération naissante au Royaume-Uni. Diane a précédemment travaillé pour la précédente incarnation de Toys R Us UK, tout comme Mike Coogan, qui a récemment été nommé directeur du marketing et du commerce électronique. Il semble que TRU fasse sa meilleure impression Blues Brothers – “Les gars, nous reconstituons le groupe.” On ne sait pas encore si Phil Shayer, David Rurka et Paul Weston se joindront à la batterie, à la basse et à la guitare solo. Diane et Mike seront à Toy Fair la semaine prochaine, même si je suppose que Louis Mittoni ne peut pas venir – bien qu’il m’ait dit qu’il « voulait désespérément y assister » et qu’il espère venir bientôt à Londres.

    Magic Box est une autre société qui rassemble une nouvelle équipe et ouvre un nouveau bureau ici au Royaume-Uni, avec quatre nouveaux membres de l’équipe rejoignant le directeur général britannique Nicola Bergot ces dernières semaines, dont les piliers expérimentés de l’industrie Suzie Howes et Denise Carr.

    Ailleurs, Tim Hall a annoncé qu’il quitterait son poste de directeur général chez Ravensburger, bien qu’il restera dans l’entreprise, travaillant au sein de l’équipe qui gère les licences internationales. Nous souhaitons à Tim tout le succès possible dans son nouveau rôle – et je suis sûr qu’il y aura un grand nombre de personnes qui feront la queue pour manifester leur intérêt pour le rôle de MD, ce qui est sans aucun doute une opportunité fantastique.

    Donc, à quelques jours de la fin, le décor est planté et il ne me reste plus qu’à souhaiter à tous un fantastique salon du jouet la semaine prochaine. J’espère que ce sera à la fois un succès commercial et une expérience merveilleuse et édifiante, que ce soit votre premier ou votre quarante et unième spectacle.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.