Si je savais je vous dirais…c’est le Blog du Vendredi ! -Magazine du monde du jouet

  • FrançaisFrançais



  • J’ai pensé à changer mon message vocal toute la semaine – en quelque chose du genre : « Merci d’avoir appelé Toy World. Si votre demande porte sur la tenue du salon du jouet de Nuremberg, félicitations – vous êtes notre 1000e visiteur aujourd’hui, vous gagnez un prix spécial.

    De toute évidence, il s’agit d’une situation fluide, avec une bonne quantité d’informations douteuses et – dans certains cas carrément trompeuses – qui circulent. Je ne vais certainement pas aggraver les choses en commentant ou en répétant des spéculations. Cependant, sans aucun doute, tout le monde a besoin de clarté maintenant de toute urgence. Je viens de voir une communication qui indique que le conseil d’administration se réunira aujourd’hui (vendredi) pour évaluer la situation et communiquera sa décision aux exposants plus tard cet après-midi. En supposant que ce calendrier soit correct, nous partagerons bien sûr les informations dès qu’elles seront disponibles. Espérons que ce sera une nouvelle positive.

    Le Bavarian Infection Control s’est réuni cette semaine et a décidé de maintenir les règlements tels qu’ils sont, avec la promesse de revoir les directives actuelles d’ici le 12 janvier – ils n’empêchent donc certainement pas le spectacle d’avoir lieu à ce stade.

    Je sais qu’un sondage a été envoyé à une sélection d’exposants de Nuremberg plus tôt cette semaine, leur demandant s’ils avaient toujours l’intention d’exposer au salon ’22. Il y avait quatre options, allant de définitivement oui à définitivement non, avec quelques choix « peut-être / peut-être pas » au milieu pour évaluer la force du sentiment (en se demandant maintenant si les questions étaient basées sur l’album Oasis préféré des organisateurs… ?).

    Ce sera fascinant d’entendre quelle a été la réponse à l’enquête – et je me demande si une enquête similaire sera envoyée aux visiteurs potentiels ? C’est, bien sûr, une question à laquelle il est très difficile de répondre (surtout pour les visiteurs), car la situation du virus évolue quotidiennement – même si j’entends dire que le taux d’infection se stabilise en Bavière, ce qui est certainement une nouvelle encourageante. Quelques acheteurs britanniques ont exprimé leur inquiétude cette semaine d’avoir été informés qu’il n’y aurait pas de présence britannique sur certains des plus grands stands cette fois-ci – rien de personnel, j’en suis sûr, mais ils ne semblent pas désireux de se voir montrer le gamme par un vendeur allemand qui ne connaît pas son compte.

    Le défi pour tous est qu’une décision finale doit être prise rapidement, sans savoir ce qui peut arriver d’ici à l’ouverture du salon – en effet, depuis que j’ai commencé à écrire cette chronique, je viens d’apprendre que la France durcit les règles de voyage pour visiteurs britanniques, les obligeant à avoir une « raison impérieuse » pour leur visite. Fait intéressant, les voyages d’affaires ne sont pas autorisés en vertu des nouvelles restrictions. Cela n’aide pas que ce genre de mesures puisse être introduite pendant que vous êtes à l’étranger, ajoutant toutes sortes de complications à ce qui était un voyage international simple, et c’est sans tous les tests et formalités administratives supplémentaires.

    Covid fait à nouveau la tête en Chine – de nouveaux cas de Covid ont été signalés à Tianjin et à Guangzhou cette semaine, y compris la variante Omicron, mais l’épidémie dans le Zhejiang, un autre grand centre manufacturier qui abrite également le port de Ningbo, reste la plus grave, obligeant de nombreuses entreprises opérant dans la région à suspendre leurs activités.

    Le séminaire sur la chaîne d’approvisionnement de la semaine dernière – que nous avons organisé en collaboration avec nos grands amis du BTHA et du TIE – a abordé la possibilité de nouvelles perturbations liées à Covid l’année prochaine, ainsi que de nombreuses autres facettes de ce sujet complexe. Si vous l’avez manqué en direct, vous pouvez visionner un enregistrement du séminaire ici, tandis qu’il y aura un résumé Tldr pratique de certains des points discutés dans notre numéro monstre de janvier.

    Il y avait, cependant, un post-scriptum fascinant au séminaire : quelques jours après sa diffusion, j’ai été contacté par une personne anonyme de l’industrie du transport maritime… à toutes fins utiles, un dénonciateur. Je n’avais jamais entendu parler de lui auparavant, mais en toute honnêteté, il semblait savoir de quoi il parlait. Il avait écouté une partie du webinaire parler de ce qui pourrait arriver avec la tarification des conteneurs l’année prochaine, et il avait une vision très différente de celle de nos panélistes : veuillez prendre cela dans l’esprit que je vous propose (c’est l’opinion d’un initié, bien sûr , mais il n’a pas plus de boule de cristal magique que quiconque), mais à son avis, nous pourrions voir les tarifs des conteneurs atteindre 25 000 $ à certains moments l’année prochaine. Il a également été assez cinglant à propos du comportement de certaines personnes et entreprises du secteur maritime, suggérant que des activités assez néfastes se déroulent dans les coulisses. Une chose sur laquelle je pense que la plupart des gens sont d’accord : la chaîne d’approvisionnement de l’année prochaine restera volatile et imprévisible, avec le potentiel de changements majeurs en termes de prix, de capacité et de qualité de service. C’est quelque chose que tout le monde devra surveiller de très près – en fait, presque quotidiennement, comme vous le feriez si vous vous mêliez d’actions et d’actions ou si vous jouez sérieusement à Fantasy Football (quel que soit votre poison).

    Il y a eu quelques faits divers majeurs cette semaine : la nouvelle opération Toys R Us UK a fait sa première embauche, en nommant l’ancien responsable du marketing de TRU, Mike Coogan, ce qui suggère que les nouveaux propriétaires apprécient l’expérience de quelqu’un qui a été étroitement associé à la marque dans le passé. Ailleurs, il a été annoncé que Shahbaz Khan quitterait Clementoni fin janvier, tandis que Character Options et l’entreprise irlandaise Smyths Toys ont toutes deux dévoilé de solides résultats financiers et Tobar / H Grossman / HGL / Ozbozz / Kits for Kids a a révélé qu’il entrerait en 22 avec un nouveau nom – One for Fun Ltd – dans le cadre d’un changement de marque total. Compte tenu du nombre de noms sous lesquels elle a été précédemment appelée, ainsi que du nombre de marques que la société distribue, tout harmoniser en une seule entité unificatrice est parfaitement logique. Espérons que le nouveau nom sera bientôt imprimé dans toutes les mémoires.

    Enfin, il n’y a pas que le Père Noël qui fait une liste et la vérifie deux fois. Nous avons notre propre liste en cours d’exécution en ce moment, appelée en interne « les esquives des délais ». Si vous pensez que vous êtes sur la liste, nous apprécierions tous que vous fassiez tout votre possible pour vous faire rayer le plus rapidement possible (cela s’applique également aux sociétés de licence dont le processus d’approbation péniblement prolongé empêche vos titulaires de licence de fournir leurs copie publicitaire). C’est un numéro gargantuesque – le numéro de Noël de Radio Times vous mange le cœur, le nôtre est beaucoup plus gros – nous voulons donc vraiment nous assurer qu’il arrive avec les lecteurs au début de la nouvelle année, afin qu’ils aient tout le temps de le lire avant de descendre à Olympie et, espérons-le, à Nuremberg. Nous ne faisons pas partie de ces éditeurs qui sortent un numéro la veille du spectacle et espèrent que personne ne le remarque… comment ils dorment la nuit, je ne sais tout simplement pas. Mais nous ne pouvons mettre ce problème sur les bureaux à temps que si tout le monde fait sa part… alors merci d’avance pour toute votre aide et votre soutien pour résoudre ce problème. Je promets que l’effort supplémentaire maintenant en vaudra la peine lorsque «la bête» atterrira avec un bruit sourd tout-puissant sur votre bureau au début du mois de janvier.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *