Mon navire n’arrive pas…. c’est le Blog du Vendredi ! – Magazine du monde du jouet | Le magazine économique passionné de jouetsToy World Magazine

  • FrançaisFrançais



  • Il y a une semaine, je ne connaissais pas le port de Yantian à Shenzen. J’ai par la suite découvert qu’il s’agissait du plus grand terminal à conteneurs au monde, responsable de la gestion d’environ 25 % du commerce de la Chine avec les États-Unis, ainsi que d’un poste de relais important pour les expéditions de la Chine vers l’Europe. La raison pour laquelle j’en sais maintenant autant sur Yantian est qu’elle a été forcée de fermer le week-end dernier après la détection d’une épidémie de Covid. Le port a partiellement rouvert plus tôt cette semaine, mais il n’a certainement pas retrouvé sa pleine capacité tout de suite, et un arriéré s’était déjà accumulé pendant sa fermeture. Dans une année où il y a déjà eu des retards de livraison et des prix en forte hausse, c’était la dernière chose dont on avait besoin – il ne pleut jamais, il pleut.

    Cela sert cependant à nous rappeler que nous ne sommes pas encore tout à fait sortis du bois en ce qui concerne Covid. La Chine, Hong Kong et une grande partie de l’Asie semblaient avoir largement maîtrisé le problème, mais il y aura inévitablement des poussées comme celle-ci pendant un certain temps encore – illustrant que même la plus petite des ondulations en Chine peut se répercuter dans le monde entier.

    Restant un instant en Extrême-Orient, les discussions se sont récemment tournées vers les salons professionnels potentiels et l’achat de voyages pour la période automnale. Alex Prieto d’Eolo a récemment mené une enquête sur LinkedIn, demandant aux gens où ils prévoyaient de se rendre en septembre et octobre. Le fait que Hong Kong soit arrivé en tête (suivi de près par Distoy, LA et Dallas dans cet ordre) m’a surpris, notamment parce que je crois comprendre que Hong Kong restera probablement interdit aux voyageurs internationaux pendant un certain temps, à moins qu’ils ne soient prêt à se soumettre à l’épreuve réputée affreuse d’une quarantaine de 21 jours. Je mettrais en garde cette déclaration en disant qu’il n’y a aucune confirmation officielle que l’exigence de quarantaine ne sera pas levée d’ici l’automne.

    Cependant, il y a quelques points à surveiller (avec l’aimable autorisation de quelques sources locales bien positionnées) : si la quarantaine est levée, elle peut être progressive, les pays ayant un taux de vaccination élevé étant prioritaires. Un voyage à Hong Kong pour les acheteurs du Royaume-Uni, des États-Unis et d’Israël n’est pas tout à fait la démographie habituelle d’octobre. Deuxièmement, beaucoup dépend de l’amélioration du programme de vaccination de Hong Kong : il y a quelques semaines, il a été annoncé que le territoire était sur le point de jeter trois millions de doses inutilisées du vaccin, en raison d’une faible adoption par les habitants. Ils ont même lancé un concours pour les personnes vaccinées, avec le prix d’un appartement d’un million de livres, pour encourager plus de personnes à le faire (ce n’est pas une blague). Vous auriez pu penser que l’opportunité d’éviter une maladie des plus désagréables (ou pire…) aurait pu être une incitation suffisante, mais compte tenu des progrès lamentables jusqu’à présent, apparemment non.

    Une partie de la réticence a été attribuée au fait que les populations locales voient peu de preuves de Covid dans leur vie quotidienne. Cela rendra également potentiellement plus difficile pour Hong Kong l’ouverture de ses frontières : le nombre de cas est si faible que toute augmentation pourrait être considérée comme un échec. Oh, et encore une chose : les Jeux olympiques d’hiver se déroulent à Pékin en février 22 – une personne m’a suggéré que si les frontières de Hong Kong n’étaient pas ouvertes à la fin de l’été, il se pourrait qu’elles restent fermées jusqu’après le Jeux olympiques. Ce n’est que son opinion réfléchie, mais cela vaut la peine de garder un œil sur la situation au cours des prochaines semaines.

    Bien sûr, cela fait 15 mois depuis le dernier salon / voyage d’achat, et heureusement, la communauté du jouet s’est avérée remarquablement habile à proposer des « solutions de contournement » pour faire tourner les roues en l’absence d’événements. Je soupçonne que lorsque les événements pourront reprendre (espérons-le très bientôt, et certainement pour la saison 22 du Salon du jouet), ce seront peut-être les détaillants et les fournisseurs privés les plus entreprenants qui seront les plus enthousiastes, cherchant comme jamais à gagner cet avantage concurrentiel crucial – je me demande s’il faudra peut-être un peu plus de temps aux organisations les plus corporatives pour revenir au bercail ? Et pourrions-nous aussi voir un calendrier des événements un peu rationalisé ? Comme toujours, je ne doute pas que les plus forts survivront, et s’en trouveront peut-être même renforcés…

    En parlant de « survie des plus aptes », B&M a sans surprise publié un ensemble de résultats financiers stellaires pour l’année écoulée, avec des ventes et des bénéfices en hausse, sans aucun doute aidés par le fait que ses magasins peuvent rester ouverts pendant tous les blocages. L’augmentation des ventes de marchandises générales a également contribué à améliorer les marges brutes – un rappel opportun de la valeur des ventes non alimentaires aux détaillants multicanaux.

    Ailleurs, il y a eu beaucoup d’autres « bonnes nouvelles » dans la communauté du jouet : Toytown a ouvert son plus grand magasin à ce jour à Merry Hill ; Goliath est de nouveau sur la voie des acquisitions, intégrant Fun Promotion à son portefeuille en pleine croissance, tandis que Will Abigail a mis en place une nouvelle agence de vente – WA Agencies. Notre section de recrutement en ligne continue d’ajouter de nombreux nouveaux postes vacants chaque semaine, et avec notre première visite client depuis plus d’un an à notre actif, on a l’impression qu’un semblant de normalité revient – lentement, mais sûrement.

    Enfin, la semaine prochaine verra le début du dernier événement de collecte de fonds du Toy Trust – Le tour du monde en 80 heures. C’est une initiative fantastique, qui collecte des fonds pour deux organisations caritatives très intéressantes – myAFK et Handicapped Children’s Action Group – qui offrent une mobilité essentielle aux enfants qui n’auraient autrement pas accès en raison des longues listes d’attente du NHS. Les fonds fourniront des tricycles spécialisés, des vélos, des fauteuils roulants et des aides à la marche ainsi que d’autres appareils de mobilité importants pour les enfants méritants. Bonne chance à tous ceux qui y participent, et j’espère que tout le monde dans la communauté du jouet s’y ralliera pour qu’il récolte le plus d’argent possible.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *