La nouvelle opération de Toys R Us au Royaume-Uni met en place une page Web permettant aux fournisseurs de manifester leur intérêt à devenir un partenaire – Toy World Magazine

  • FrançaisFrançais



  • Après avoir annoncé la semaine dernière qu’il chercherait à constituer une équipe basée au Royaume-Uni en 22, le détaillant est déjà en train d’établir une ligne de communication avec des partenaires fournisseurs potentiels.

    Le Dr Louis Mittoni, PDG de Toys R Us ANZ, a parlé à Toy World du retour du détaillant spécialisé dans les jouets au Royaume-Uni

    Afin d’enregistrer et de répondre à l’immense nombre de demandes des fournisseurs de jouets et de crèches, ainsi que de 3PL et d’autres prestataires de services, Toys R Us ANZ, la société à l’origine du retour de Toys R Us sur le marché britannique, a mis en place un page dédiée à la manifestation d’intérêt.

    Selon le PDG, le Dr Louis Mittoni, qui s’est entretenu avec Toy World vendredi, le lien « aidera à garantir que nous enregistrons – et ne négligeons pas – toutes les nombreuses personnes qui nous ont contactés depuis l’annonce. C’est l’outil où nous garderons une trace de tous les contacts et, espérons-le, commencerons les réunions assez rapidement.

    La page est accessible ici.

    S’adressant à l’éditeur de Toy World, John Baulch, Louis a admis que : « Nous avons sous-estimé la réaction que notre annonce obtiendrait. Cela fait deux ans que nous avons ramené la marque Toys R Us sur le marché australien, et j’avais oublié à quel point les 48 premières heures seraient intenses. J’ai reçu littéralement des centaines de demandes LinkedIn : chaque fois que je m’éloignais de mon ordinateur, je revenais à 30 autres demandes ou plus. Cela a été formidable de ressentir le niveau de soutien pour ce que nous faisons. Je n’ai pas l’impression que c’est une relance, plus que la marque revient à la maison.

    Louis a poursuivi en disant que toutes les communications qu’il a reçues jusqu’à présent ont été positives et a reconnu l’importance de renouer avec les parties prenantes clés, ainsi que les entreprises nouvelles et à venir qui chercheraient à travailler avec Toys R Us pour le première fois. Il semblerait que la philosophie traditionnelle de TRU consistant à soutenir les nouveaux fournisseurs et les nouvelles gammes des fournisseurs existants se poursuit dans la nouvelle entreprise.

    Le détaillant souhaite également entendre d’anciens employés et des personnes ayant une solide expérience dans la vente de jouets et une passion pour les jouets, alors que le processus de constitution de l’équipe britannique commence. En plus de la page Web du fournisseur, Louis a confirmé qu’il mettrait en place une page similaire pour le personnel potentiel au cours de la semaine prochaine, et nous vous apporterons les détails de ce lien lorsqu’il sera disponible.

    Le rythme de développement de la nouvelle opération est encourageant, Louis admettant vouloir aller le plus vite possible : « Nous sommes une entreprise agile avec beaucoup d’expérience dans la vente de jouets numériques, ce qui correspond parfaitement au marché britannique, où le canal numérique est si avancé. La logistique est une compétence essentielle de l’entreprise, jouant un rôle clé dans le bon fonctionnement de l’ensemble de l’opération.

    Louis a également décrit sa vision du fonctionnement de la nouvelle entreprise, avec une stratégie de « première numérique » soutenue par un plan audacieux et ambitieux pour une présence physique d’accompagnement. Vous pouvez en savoir un peu plus sur la forme que pourraient prendre les magasins physiques dans le Blog du vendredi de la semaine dernière. Qu’il suffise de dire que ceux qui pensaient que les nouveaux magasins seraient calqués sur l’ancien parc de magasins britannique Toys R Us, ou même fondés sur des formats de magasins Toys R Us d’autres parties du monde, seront déçus : « Nous n’allons pas seulement revenir en arrière et adopter l’ancien modèle. Nous examinons comment les gens achètent maintenant et comment ils achèteront dans 5 à 10 ans. Notre expérience de la vente au détail va être hautement expérientielle – notre ambition est de créer des magasins de vente au détail de destination, à la fois ici et en Australie. Ce sera le complément parfait de notre approche digitale first, où nous souhaitons offrir le plus large choix possible de jouets et de produits pour bébés à nos clients.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.