Exclusif: NPD – 2021 s’annonce comme une année exceptionnelle pour les jouets sous licence – Toy World Magazine

  • FrançaisFrançais


  • Melissa Symonds de NPD présente les dernières données sur le marché britannique des jouets, en examinant la contribution des jouets sous licence aux ventes globales.

    Alors que le pays commençait à sortir du troisième verrou national en douze mois en mars, nous avons atteint l’anniversaire de l’augmentation de la valeur des ventes que nous avons constatée lors du premier verrouillage. En mars 2020, le marché du jouet au Royaume-Uni a augmenté de + 12% par rapport à 2019, il n’aurait donc pas été totalement inattendu de voir cette croissance stagner, en particulier avec le retour des enfants à l’école. Étonnamment, cependant, mars 2021 a vu la croissance se poursuivre, même si elle a ralenti, avec des ventes en valeur en hausse de + 3% par rapport à 2020 et en volume en hausse de + 3%. Dans l’ensemble, neuf Supercatgeories sur onze étaient en croissance ou stables pour le mois, seuls les jeux et puzzles et les arts et métiers ont vu leur valeur diminuer après leur performance stellaire en 2020.

    Melissa examine quelles catégories sont actuellement fortement influencées par les licences, ce qui peut avoir un impact énorme sur les ventes. Elle examine également quelles licences sont les plus populaires, contribuant à stimuler ces ventes, et quelles propriétés sous licence affichent une forte croissance. Avec des propriétés sous licence représentant les dernières sorties cinématographiques et des personnages de télévision actuellement mis au défi par ceux des histoires de réussite du jeu, le secteur des jouets sous licence croît quatre fois plus vite que le total des jouets, en hausse de + 16% depuis le 21 mars par rapport au 20.

    «Même sans les films à succès traditionnels, 2021 semble être une année exceptionnelle pour les jouets sous licence», déclare Melissa. «Sur la base de l’esprit d’optimisme que nous avons vu de la part des consommateurs et des détaillants depuis la réouverture des magasins le 12 avril, il y a de l’espoir que le reste de l’année pour Total Toys puisse continuer à tirer parti des solides performances que nous avons constatées lors du dernier an.”

    Pour lire l’article complet, paru dans l’édition de mai de Toy World, cliquez ici.

    Source

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *