Zhaoxin KaiXian KX-6000 : Premier processeur en 8 coeurs, entièrement chinois

  • FrançaisFrançais

  • Avec le Zhaoxin KaiXian KX-6000, la Chine débarque dans le terrain des semi-conducteurs et des processeurs entièrement fait maison.


    Avec le Zhaoxin KaiXian KX-6000, la Chine débarque dans le terrain des semi-conducteurs et des processeurs entièrement fait maison.

    Le Zhaoxin KaiXian KX-6000 devient une réalité. Zhaoxin, un fabricant de processeurs sans usine basé à Shanghai, a produit une gamme de processeurs x86 qui est apparemment prête pour la scène du DIY. La série de processeurs Zhaoxin KaiXian KX-6000 a été initialement présentée en 2018, mais depuis lors, nous en avions peu entendu parler. Il semble maintenant que le KX-U6780A arrivera sur le marché ce trimestre, comme indiqué sur le site de vente au détail chinois Taobao avec une date de sortie en mars 2020.

    La série KaiXian KX-6000 de Zhaoxin

    Pour les non-initiés, Zhaoxin est une joint-venture entre VIA Technologies et le gouvernement municipal de Shanghai. Les conceptions actuelles de CPU de Zhaoxin ont leurs origines dans Centaur Technology, une société acquise par VIA en 1999. La conception de base de VIA Nano Isaiah, construite par Centaur, servirait d’architecture pour les premiers CPU de Zhaoxin.

    La conception Isaiah a été le premier processeur superscalaire de Centaur capable d’une exécution dans le désordre. C’est ce qui semblait ouvrir la voie aux coeurs LuJiaZui conçus en interne par Zhaoxin, car ils sont également construits autour d’une architecture superscalaire dans le désordre. LuJiaZui semble être une migration itérative de l’architecture Wudaokou, mais prend également en charge les extensions de jeux d’instructions modernes telles que AVX et SSE4.2, ce qui constitue une évolution importante pour la Chine et ses objectifs nationaux en matière de CPU.

    Un processeur en 8 coeurs et 8 threads

    Le KaiXian KX-U6880A semble être le produit phare de la série, avec le KX-U6780A légèrement cadencé légèrement en dessous. Toutes les processeurs de la série Zhaoxin KaiXian KX-6000 sont basées sur l’architecture LuJiaZui, avec huit cœurs et huit threads. L’ensemble de la série KX-6000 est construit sur le nœud de processus FinFET 16 nm de TSMC, avec des fréquences allant de 2,7 GHz à 3,0 GHz et construit avec un boîtier BGA 35 mm x 35 mm.

    Avec le Zhaoxin KaiXian KX-6000, la Chine débarque dans le terrain des semi-conducteurs et des processeurs entièrement fait maison.

    Récemment, une chaîne YouTube de technologie chinoise a testé une combinaison de cartes mères mini-ITX KX-U6780A et C1888. En regardant spécifiquement le KX-U6780A, le processeur a un TDP de 70 W, un contrôleur de mémoire DDR4-3200 double canal, la prise en charge de DirectX 11, des interfaces d’E/S modernes telles que SATA, USB et PCIe 3.0, avec 8 Mo de cache L2. Notamment, la processeur n’a pas de cache L3.

    Toutes les technologies récentes sont supportées

    La carte mère C1888, qui semble être construite par Shenzhen Cjoyin Electronics, serait un échantillon d’ingénierie. La carte est livrée avec deux emplacements DDR4 SO-DIMM prenant en charge la RAM DDR4-3200. Il y a aussi des ports mSATA et SATA pour le stockage, et supposément, il y aura une prise en charge future de NVMe et des refroidisseurs de CPU traditionnels à mesure que les révisions finales seront apportées au produit final.

    Avec le Zhaoxin KaiXian KX-6000, la Chine débarque dans le terrain des semi-conducteurs et des processeurs entièrement fait maison.

    Selon l’entreprise, les performances de la série Zhaoxin KaiXian KX-6000 devraient être similaires à celles d’un Intel Core i5-7400, un processeur Kaby Lake 4C/4T qui a été lancé début 2017. Les testeurs chinois ont fait fonctionner le CPU à travers certaines références comme le Cinebench R20, où le KX-U6780A a marqué 845. Cela place le KX-U6780A quelque part autour d’un Intel Pentium G4600 ou AMD FX-6300.

    Des processeurs en performance moindre au début, mais on connait les chinois…

    La chaîne YouTube chinoise a également associé la carte mère KX-U6780A et C1888 à un RTX 2060 Super pour des tests de jeu, où le matériel a réussi à pousser 60 FPS dans les jeux testés. Cependant, les jeux ne semblaient pas être particulièrement gourmands en CPU, et nous ne savons pas exactement comment les tests ont été effectués.

    Alors que la série KX-6000 de Zhaoxin reste loin derrière Intel et la gamme actuelle de processeurs d’AMD, Zhaoxin a des plans agressifs pour combler cet écart d’ici 2021. La prochaine série KX-7000 devrait être construite sur l’un des coeurs en 7 nm de TSMC et apporter un support pour DDR5, PCIe 4.0, ainsi que bénéficiant d’un iGPU raffiné. Zhaoxin aurait également les yeux tournés sur des conceptions inférieures à 7 nm.

    La construction entièrement en locale de semi-conducteurs en Chine semble progresser rapidement, d’autant plus que le pays tente de se sevrer des semi-conducteurs américains. Au début, la Chine proposera des processeurs de moindre qualité, mais on l’a vu dans tous les domaines, elle rivalisera et même dépassera les constructeurs occidentaux. La technique de copier le professeur jusqu’à le dépasser a fait ses preuves depuis des millénaires.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *