La Chine autoriserait la conduite autonome de niveau 3

  • FrançaisFrançais



  • La Chine devrait bientôt délivrer des plaques d’immatriculation pour les véhicules autonomes, selon les médias chinois. Les moyens de conduite autonome de niveau 3 pourraient bientôt être autorisés à prendre la route en Chine.

    La conduite autonome de niveau 3 est un grand pas en avant par rapport au niveau 2. Les conducteurs seront autorisés à retirer leurs mains du volant et leurs pieds des pédales, mais doivent être prêts à tout moment à prendre le contrôle du véhicule lorsque le système de conduite le leur demande.

    Des sources chez les fournisseurs ont déclaré que des lois concernant les données de conduite et la cybersécurité sont en cours d’établissement en Europe, aux États-Unis et en Chine. Cela suggère que ces pays construisent un environnement approprié pour accueillir les dernières technologies. L’Europe a déclaré que les données générées par les véhicules ne devraient pas être exportées en dehors de l’UE. La Chine a des règles strictes contre les mises à jour logicielles des véhicules via OTA sans l’autorisation de l’autorité.

    La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) des États-Unis a récemment finalisé les premières normes de sécurité pour la protection des occupants autorisant les véhicules autonomes sans commandes manuelles traditionnelles telles qu’un volant, même s’il faudra encore des années avant que de tels véhicules soient mis en vente. .

    Des sources ont déclaré que les fournisseurs sont d’avis que les constructeurs automobiles commenceront à fabriquer des voitures avec le niveau 2,5 l’année prochaine.

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.