La configuration PC minimum pour Windows 11

  • FrançaisFrançais
  • EnglishEnglish

  • La configuration PC requise pour Windows 11 est stupide à plus d’un titre, notamment sur les composants nécessaires sous le capot.


    La configuration PC requise pour Windows 11 est stupide à plus d'un titre, notamment sur les composants nécessaires sous le capot.

    A grands coups de marketing et de Novlangue, Microsoft a annoncé Windows 11 qui va être une refonte graphique avec déjà la première stupide idée de mettre la barre des tâches et le menu Démarrer au centre. En sachant qu’on peut les personnaliser, il est évident que tout le monde va les remettre à leur place habituelle ce qui suggère que les développeurs de Microsoft n’ont encore rien compris de la débacle de Windows 10.

    La configuration minimale pour Windows 11

    La configuration minimale pour Windows est :

    • Un processeur de 8e génération, soit les AMD de la série 2000 (Cela signifie qu’il vous faudra un PC datant au minimum de 2014)
    • 8 Go de RAM
    • 2 Go de mémoire vidéo (ce n’est pas précisé, mais vu les composants des jeux vidéos embarquera, sans une carte graphique récente, le système ne tournera pas)
    • Une connexion internet permanente
    • Un compte Microsoft
    • L’UEFI Secure Boot
    • La TPM (Trusted Platform Module)

    Microsoft vous prend pour des vaches à lait

    Personnellement, j’ai encore un PC qui date d’au moins 10 ans et plus et même pour Windows 10, il n’était pas compatible. Alors pour Windows 11, on peut se brosser. Cette configuration minimale est une grosse merde vu le contexte actuelle. Car avec Windows 10, Microsoft avait transformé son système en un minitel bourré de logiciels espions qui communiquaient toutes vos données personnelles à Microsoft.

    Le postulat est que le PC le plus léger pouvait le faire tourner avec toutes les grosses tâches qui seraient faites sur le “Cloud”. Avec Windows 11, vous serez obligé d’acheter un nouveau PC. Et s’il y a 2 ans, on pouvait acheter un nouveau PC pour moins de 500 euros, désormais, il faudra débourser entre 1000 et 1500 euros à cause de la pénurie des composants.

    Même les anciens processeurs et RAM sont difficiles à trouver. Et la pénurie est telle que cela durera au moins pendant les 2 prochaines années. Et évidemment, les fabricants de PC, qui sont souvent des escrocs, vont se précipiter pour arnaquer les gens en leur disant que Windows 11 est Ze Solution et en leur vendant des merdes de PC à prix d’or.

    Espionnage, espionnage, espionnage

    Mais le pire est qu’on aura besoin d’une connexion internet pour installer et configurer Windows 11. Et vu la tronche de l’annonce, ce ne serait pas étonnant que cette nécessité de connexion devienne permanente. De même, il faudra obligatoirement un compte Microsoft pour vous connecter à Windows 11.

    Cela implique autant d’espionnage en masse vers les serveurs de Microsoft. L’UEFI Secure Boot, même si dotée de bonnes intentions, est aussi une grosse merde, car à la base, elle empêchait l’installation de Linux sur une carte mère qui possédait cette technologie. La TPM (Trusted Platform Module) est un micro-contrôleur qui stocke des clés de chiffrement, utilisés pour enregistrer des données biométriques.

    C’est une technologie qui a surtout été utilisé par les fabricants de PC comme HP ou Dell. Elle n’apporte aucune sécurité supplémentaire à votre PC.

    Conclusion, Windows 11 est bien parti pour être une grosse daube et usine à gaz !

    La conclusion est que la configuration PC requise pour Windows 11 implique que vous déboursiez une fortune pour acheter un nouveau PC à cause de la pénurie de composants. Que vous donniez tout votre cul à Microsoft parce qu’il va espionner chacune de vos actions avec le compte obligatoire en sachant que vous serez tenu de respecter la loi américaine même si vous vivez à Toumbouctou.

    Cerise sur le gateau, la TPM impliquera que vous achetiez votre PC prêt à l’emploi chez un grand constructeur plutôt que de le monter vous-même. En bref, Windows 11 est un cheval de Troie pour vous faire avaler toute la malbouffe qu’on trouve dans le secteur des PC en engrossant des grosses multinationales.

    Mon mot de la fin, qui est le même quand cette merde de Windows 10 était arrivé, passez à Linux, vous serez tranquille ! Je n’oublierais jamais toutes les techniques de mafieux avec du chantage, des mises à jour obligatoire, cachées, déguisées que Microsoft avait utilisé pour imposer Windows 10. Et maintenant que vous avez avalé la première montagne d’excrément, il est temps d’avaler le reste de la fosse septique Made in Microsoft.

    Conflit d’intérêt de l’auteur : Cet article a été écrit sous Windows 7…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *