Tuchel, patron de Chelsea: “ Je me suis entraîné à ne pas lire sur moi ”

  • FrançaisFrançais



  • Thomas Tuchel dit qu’il s’est entraîné à ignorer tout ce qui est dit ou écrit à son sujet comme mécanisme de défense contre les abus qui entourent le football.

    Le manager de Chelsea a admis qu’il n’avait pas de profil sur les réseaux sociaux autant en raison de limitations techniques que d’une détermination à éviter le côté obscur de l’interaction en ligne.

    Chelsea accueillera Newcastle lundi soir, avec le patron de Toon, Steve Bruce, plus tôt cette semaine, révélant qu’il avait reçu des menaces de mort via les comptes de médias sociaux de son fils Alex.


    GRAND WEEK-END: Leicester v Liverpool, gardien de Man Utd, Jose, Arsenal


    Le manager du Blues, Tuchel, a admis qu’il n’avait pas eu d’expériences similaires, mais principalement en raison du fait d’éviter complètement ces plates-formes.

    «Je dirais que je n’ai rien vécu sur les médias sociaux, peut-être aussi parce que je ne suis pas un gars des médias sociaux», a déclaré Tuchel.

    «J’ai assez à faire pour contrôler mon smartphone et c’est de loin suffisant pour moi.

    «Je peux passer des jours sans mon smartphone et ne rien manquer.

    «Mais en général je me suis entraîné à ne pas lire sur moi, je me suis entraîné moi-même, j’ai dû apprendre et m’entraîner à ne pas lire sur moi, ni dans les bons ni dans les mauvais.

    «Parce que ce qui est là-bas a un effet sur vous et que vous ne pouvez pas l’arrêter, vous ne pouvez pas le laisser avoir un effet sur vous.

    «Si c’est là-bas et que tout le monde parle beaucoup de vous, cela déclenche quelque chose en vous et s’ils parlent bien sûr de vous en mal, cela vous concerne également.

    «Et cela ne devrait pas. Parce que l’objectif est d’avoir confiance en soi de la meilleure façon et d’être conscient de soi et de ne pas avoir besoin de l’admiration des personnes extérieures.

    «Et c’est aussi une sorte de mécanisme pour moi de me protéger.

    «Comme je l’ai dit, je ne suis pas un gars des médias sociaux. Je suis donc plus ou moins celui qui le remarque en dernier si quelque chose se passe sur les réseaux sociaux.

    «Les abus sont totalement inacceptables, c’est clair à 100%, il n’y a pas d’autre opinion dans le club et bien sûr pas de moi.

    «Et peut-être que moins de mots de ma part sont plus. C’est inacceptable et nous devons nous y opposer. »

    Chelsea a battu Barnsley 1-0 lors de l’affrontement de la FA Cup jeudi soir, pour réserver un quart de finale à domicile contre Sheffield United.

    Tammy Abraham a empoché le vainqueur dans une présentation inégale des Bleus, avec le patron allemand Tuchel apportant 10 changements à son line-up.

    Andreas Christensen devrait être bien pour participer au choc de Newcastle lundi, après avoir été retiré à la mi-temps à Barnsley uniquement en raison d’un mal de tête.

    Tuchel s’attend à ce que l’attaquant Timo Werner soit en forme après sa jambe morte, mais Kai Havertz reste un grand doute – et Thiago Silva ne sera pas prêt en raison de son problème de cuisse.

    «Pour Andreas, ce n’était pas du tout lié à une commotion cérébrale», a déclaré Tuchel. «C’était, comme je l’ai dit, un mal de tête, donc c’était mieux de l’enlever.

    «Il devrait être tout à fait normal que Timo Werner revienne. C’est peut-être trop proche pour Kai, encore, et c’est sûr pour Thiago.

    «Pour Thiago, nous visons Southampton, nous essayons, nous essayons dur. Voyons s’il peut le faire mais nous ne pouvons pas le promettre.

    «Et pour Kai, voyons s’il est sorti. Ce sera très court pour Kai, alors peut-être qu’il manquera également ce match.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *